› Eco et Business

La Beac donne son accord à Orange Cameroun pour le produit Orange Money

L’opérateur privé des télécoms va commercialiser son nouveau produit en partenariat avec la BICEC

Paiement de l’assurance et des factures d’électricité
C’est la filiale camerounaise du groupe français Banque populaire qui a été retenue en novembre 2010 par Orange Cameroun comme banque partenaire pour ce projet innovant. Les deux partenaires ont alors uvré de concert avec les autorités monétaires de la zone Cemac, la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) et BEAC notamment, pour circonscrire le périmètre juridique et sécuritaire du projet, ainsi que l’obtention de la nécessaire autorisation. C’est ce 1er août 2011 que la Banque centrale des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) a donné son aval. Permettant ainsi à l’opérateur privé des télécoms de commercialiser ce produit au Cameroun. Un jour seulement après son obtention, les deux partenaires ont tenu à partager la bonne nouvelle. C’est ce qui justifie la conférence de presse organisée ce 2 août 2011 à Douala. Orange Cameroun était représentée par Jacqueline Mekongo, directeur des ressources humaines et directeur général par intérim, tandis que la BICEC était représentée par Frédéric Reynaud, le directeur central du développement. Les deux partenaires sont revenus en profondeur sur les contours de ce projet innovant. Cette autorisation de la BEAC donne le feu vert à Orange Cameroun pour commercialiser le transfert d’argent via le mobile, ainsi que d’autres services tels que le paiement de l’assurance, des factures d’électricité. Concernant ce dernier point, un contrat de partenariat a été signé le 20 juillet dernier avec AES Sonel. Et ce 2 août, Orange Cameroun a informé que ce service sera payant, soit l’équivalent des frais de taxi aller et retour pour chaque facture réglée.

Frais de retrait des espèces
C’est également le cas pour la réception de l’argent où il faut laisser 3% du montant global. Malgré la présence de la BICEC, l’obligation d’avoir un compte dans cette banque ne compte pas. C’est un projet qui concerne plus une population non bancarisée, rassure Frédéric Reynaud. Tous les détails techniques et les avantages y afférents ont été apportés par le responsable des partenariats Orange Money. Le fonctionnement est simple. Le client s’inscrit dans un point de vente Orange Money, muni de sa carte nationale d’identité. Le client dispose alors d’un portefeuille de monnaie électronique qui sera logé sur sa carte Sim. A partir de ce moment, dans un point de vente Orange Money, le client peut déposer de l’argent sur son téléphone ou effectuer des retraits d’espèces. Dès que son portefeuille Orange Money est crédité, depuis son téléphone, il peut faire des transferts d’argent, payer ses factures, acheter du crédit Orange, déroule Jean George Selle. Le retrait des espèces se fera dans les points de vente agrées Orange Money, ainsi qu’auprès des agences BICEC de Douala et Yaoundé dans un premier temps. Pour l’instant, la solution de mobile payment d’Orange Cameroun (Orange Money) est dans la phase pilote et après les différents tests, la commercialisation à grande échelle va suivre.

Jacqueline Mekongo, directeur des ressources humaines et directeur général par intérim de Orange Cameroun
Journalducameroun.com)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé