› Eco et Business

La Beac veut créer un bureau de crédit régional au sein de la Cemac

Le projet a pour but de favoriser un meilleur accès aux services bancaires, et contribuer à la baisse des coûts des crédits pour les usagers

La Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) travaille actuellement, en collaboration avec la Société financière internationale (Sfi) sur un projet de création d’un bureau de crédit au sein de la Cemac. La structure, qui a pour but de remédier au problème de bancarisation (Ndlr: pourcentage de la population ayant accès au service bancaire) dont le taux reste faible dans la sous-région Cemac (18,51%), devrait centraliser les informations sur les emprunteurs. L’idée est de réduire les coûts des crédits dans les banques et les établissements de microfinance (Emf) et faciliter l’accès aux services bancaires, au bénéfice des usagers.

Grace au bureau de crédit régional, les banques ou les Emf pourront au moment d’accorder un crédit, se renseigner sur le client et surtout s’assurer de la solvabilité de ce dernier. «Plus on a des informations sur les emprunteurs, plus on peut faire baisser cette perception du risque et à terme, nous espérons que ce service permettra de réduire le coût du crédit», explique Boriana Yontcheva représentante résidente du Fonds monétaire international (Fmi) au Cameroun, citée dans le quotidien national ce lundi.

Les deux institutions (Beac-Fmi) ont échangé sur ce projet dans le cadre des consultations régionales entre le Fmi et les institutions régionales de la Cemac du 23 avril au 7 mai 2015 à Libreville (Gabon) et à Yaoundé. Mario de Zamaroczy qui conduisait l’équipe d’experts du Fmi a procédé jeudi dernier à Yaoundé à la restitution des entretiens menés avec la Beac, la Cobac, la Commission de la Cemac et la Bdeac.

Le siège de la Beac à Yaoundé au Cameroun.
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé