CultureCulture › Arts visuels

La biennale culturelle Mboryanga se tient à Nganha du 09 au 11 avril 2010

Le festival culturel du peuple Mboum dénommé Mboryanga apparaît comme l’un des événements culturels majeurs dans la région de l’Adamaoua

Après l’édition de 2008 qui a connu un succès retentissant grâce au précieux soutient du ministère de la Culture, la localité de Nganha dans la région de l’Adamaoua s’apprête à vivre le traditionnel festival biennal très couru dénommé Mboryanga. La biennale culturelle Mboryanga 2010 sera un véritable moment de communion entre Sa Majesté le Belaka de Nganha Saliou Sanboum et son peuple du 09 au 11 avril 2010.

Le peuple Mboum à qui l’histoire attribue le rang de premiers habitants de Ngaoundéré a au fil du temps initié et pérennisé le Mboryanga, fête rituelle et traditionnelle. Etymologiquement, Mboryanga signifie en langue Mboum, piste du cheval. Grand moment de communion, le Mboryanga est une sorte de pèlerinage pour le peuple Mboum qui peut en cette période et au nom de son chef supérieur, dire toutes les prières bénéfiques à l’homme au «Ganvène» ou Dieu l’éternel. C’est également au cours du Mboryanga que le Belaka jadis considéré comme le souverain divin faisait son apparition pour prier pour la paix et la prospérité de son peuple.

En dehors des ressortissants et des alliés du peuple Mboum disséminés à travers le pays, le festival va accueillir de nombreux touristes qui pourront découvrir les merveilles de ce grand regroupement. Les grottes sacrées seront visitées de même que leur contenu dont une partie a été transportée et conservée dans un musée de fortune construit à la chefferie de Nganha. Le festival Mboryanga s’inscrit donc désormais comme l’un des prestigieux festivals soutenus par le ministère de la culture, parrain de la manifestation.

Images d’illustration
journal du Cameroun)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé