Société › Société

La Briqueterie condamne les violences survenues à Mokolo

La communauté musulmane de ce quartier de Yaoundé, capitale camerounaise, a organisé samedi 09 janvier une marche pour la paix et la stabilité dans le pays, après l’incident survenu jeudi dernier

Brandissant des pancartes aux messages divers, des habitants du quartier Briqueterie à Yaoundé, dignitaires religieux, leaders de partis politiques et chefs traditionnels ont défilés dans les rues de l’arrondissement de Yaoundé II samedi, 09 janvier 2016.

A travers ce déploiement, les populations ont manifesté leur désir de voir la paix et la stabilité durer au Cameroun. Autre raison, mettre un terme à l’amalgame causée par des jeunes dudit quartier au marché Mokolo.

La marche de samedi survient au lendemain des actes de vandalisme survenus au marché Mokolo dans la capitale camerounaise, Yaoundé, et orchestrés par une cinquantaine de jeunes venus venger la mort d’un des lors tué au cours d’une opération de braquage.

« Cet acte représente un symbole de paix. Nous avons rencontré le sous-préfet, qui est une autorité administrative et l’avons rassuré que tous les éléments qui ont participé à ce désordre seront démasqués. Et nous l’avons également rassuré que ce genre d’actes ne se produiront plus jamais », a indiqué le 3e adjoint au maire de Yaoundé II, Palalou Midjinyaoua, au sujet de la marche de samedi.

Le sous-préfet qui a salué cette initiative a réitéré le v u de voir les populations s’impliquer dans la recherche des auteurs présumés de ces actes barbares.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé