› Eco et Business

La CAA veut optimiser la gestion des emprunts au Cameroun

La Caisse autonome d’amortissement annonce l’organisation d’un séminaire de sensibilisation et de vulgarisation du manuel des procédures simplifiées des projets de l’Etat jeudi prochain

La caisse autonome d’amortissement (CAA) organise, jeudi 03 septembre 2015, un séminaire de vulgarisation du manuel de procédures simplifiées et du système d’information pour la gestion des projets de l’Etat. Cet atelier a pour but de sensibiliser les ministres et bailleurs de fond sur les nouvelles normes et pratiques qui seront mises en vigueur. Objectif, réduire la sous-consommation des crédits alloués aux projets de développement du Cameroun.

Ce séminaire survient après un constat des responsables de la CAA, qui voient dans le démarrage tardif des projets et la faiblesse du taux des décaissements observés au Cameroun, des manifestations de l’incapacité à gérer les fonds des projets de développement.

Une étude avait alors été initiée par l’institution afin d’identifier les obstacles à la bonne gestion de l’aide extérieure destinée au financement des projets de l’Etat. A son terme, une plate-forme pour la gestion des fonds d’emprunts et un manuel de procédures simplifiées avait été initiés par l’institution. Selon des responsables de la CAA, «la pertinence et l’efficacité de cette nouvelle plate-forme de gestion des projets dans leurs phases de décaissements ayant été validées, la Banque mondiale et d’autres bailleurs de fonds multilatéraux finançant actuellement des projets au Cameroun ont marqué leur intérêt pour son utilisation immédiate».

Le séminaire qu’organise jeudi la Caisse autonome d’amortissement, sous le parrainage du ministre des Finances, concerne les ministres, les représentants des missions résidentes des bailleurs de fond, les coordonnateurs et chargés de projets.


Droits réservés)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé