Politique › Institutionnel

La célébration de la fête de l’Unité est sur les rails

La ville de Kye-Ossi dans le Sud du Cameroun a abrité hier, à une semaine de l’événement, le lancement des activités marquant la 42ème édition de la fête nationale de l’Unité du Cameroun

Pour la fête de l’Unité du Cameroun, célébrée chaque 20 mai, et encore appelée « fête des armées », il a été dévolu au ministre de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec), et non au ministre de la Défense, le lancement en continu des activités marquant la 42ème édition de cet événement. C’était hier, lundi 12 mai 2014, à Kye-Ossi, dans le département de la Vallée du Ntem, région du sud Cameroun. Bindoung Mkpatt a présidé la cérémonie en compagnie d’autres personnalités à l’instar du gouverneur de la région du Sud, Jules Marcellin Ndjaga ; du secrétaire général des Services du Premier ministre, Louis-Paul Motaze ; du ministre délégué auprès du ministre de l’Administration territoriale chargé des collectivités locales, Jules-Doret Ndongo et du ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo.

La visite du Minjec dans la ville des trois frontières (car, permettant de rallier la Guinée Equatoriale ou le Gabon) a été le prélude à aux autres déplacements que Bidoung Mkpatt poursuit ces jours dans les régions du Sud-Ouest et du littoral. La 42ème fête nationale de l’Unité du Cameroun sera célébrée ce 20 mai 2014 sous le thème : « Armée et nation, en synergie pour la préservation de la paix et de la sécurité, gage de l’intégration, de la stabilité et du développement économique ». Elle donne toujours lieu à une grande parade militaire, à laquelle assiste le président de la République.

Défilé militaire au boulevard du 20 mai à Yaoundé
rdpcpdm.cm)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé