› Eco et Business

La CIMA s’intéresse à l’assurance des «petits travailleurs»

Une rencontre internationale à l’intention de cette cible aura lieu à Douala, du 08 au 12 septembre 2014

La Conférence interafricaine des marchés d’assurance (CIMA) organise dans la capitale économique du Cameroun, Douala, du 08 au 12 septembre 2014, une rencontre sur la micro-assurance sur le thème: « Protéger les petits travailleurs ». Cet événement dénommé «Microinsurance learning sessions» rassemblera les 14 pays membres de la Conférence «en vue de partager les récentes évolutions de la micro assurance en Afrique et dans le monde, d’évaluer le potentiel et d’identifier les moyens de développer la micro assurance.

Les travaux seront déclinés en panels, sessions de discussion, ateliers de formations sur la protection des personnes à faible revenu. Sont attendus à Douala, selon la CIMA, environ 300 participants venant des institutions de micro-finance, des sociétés d’assurance, de la société civile, des opérateurs de téléphonie mobile, des décideurs, etc. Les inscriptions sont encore ouvertes jusqu’au 02 août 2014 sur le site web de la Conférence.

Les travaux seront déclinés en panels, sessions de discussion, ateliers de formations sur la protection des personnes à faible revenu. Sont attendus à Douala, selon la CIMA, environ 300 participants venant des institutions de micro-finance, des sociétés d’assurance, de la société civile, des opérateurs de téléphonie mobile, des décideurs, etc. Les inscriptions sont encore ouvertes jusqu’au 02 août 2014 sur le site web de la Conférence.

La CIMA compte actuellement 14 pays: Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, Mali, Niger, Sénégal, Tchad, Togo.


credit-conseil-blog.ch)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé