Opinions › Tribune

La Cndhl dénonce les graves atteintes aux droits de l’Homme perpétrées par Boko Haram

Par Dr. Chemuta Divine Banda, Président de la Cndhl

La Cndhl dénonce avec la plus grande fermeté les graves atteintes aux droits de l’Homme perpétrées par la secte terroriste Boko Haram

Suite aux missions effectuées en Août et Septembre 2014 dans la Région de l’Extrême-Nord et aux actions subséquentes, la Commission Nationale de Droits de l’Homme et des Libertés (CNDHL) dénonce avec la plus grande fermeté les graves atteintes aux droits de l’Homme perpétrées par la secte terroriste Boko Haram à l’encontre des populations.

Les constats effectués sur le terrain par la Commission, les rapports des organisations de défense des droits de l’Homme, les rapports et communiqués officiels des autorités gouvernementales et administratives attestent que les droits fondamentaux ci-après, consacrés par la Constitution camerounaise et par les instruments internationaux, sont systématiquement violés par ce groupe terroriste:

. le droit à la vie (assassinats sauvages par décapitation ou non de civils et militaires) ;
. le droit à l’intégrité physique (violences sexuelles et physiques) ;
. la liberté de religion (islamisation forcée des populations, tentative de radicalisation forcée, destruction des lieux de culte) ;
. le droit à la propriété (destructions des concessions et des récoltes, vol de bétail, de motos, de voitures, etc.) ;
. le droit à l’éducation (scolarité des élèves gravement perturbée) ;
. le droit des parents d’éduquer leurs enfants suivant leurs convictions ;
. la liberté d’aller et venir (séquestrations et enlèvements).

La Commission rappelle à toutes les autorités civiles et aux vaillantes forces de défense nationale que la lutte contre le terrorisme doit être conduite dans le respect des droits de l’Homme et des Libertés, ainsi que dans le respect de l’Etat de droit, suivant les préconisations répétées du Conseil de Sécurité de l’ONU depuis la Résolution 1269 du 19 octobre 1999.

La Commission se félicite de la solidarité régionale qui se manifeste avec l’implication des pays frères et amis du Cameroun pour mettre fin aux agissements barbares de la secte Boko Haram.

Dr. Chemuta Divine Banda, Président de la Cndhl
yaoundeinfos.com)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé