Société › Société

La communauté urbaine de Douala détruite à près de 40% après l’incendie

D’après le gouverneur de la région du Littoral, les bureaux d’environ 150 personnes ont été consumés par l’incendie déclaré dans la nuit du 06 au 07 avril. Une enquête a été ouverte

L’incendie qui s’est déclarée dans la nuit du 06 au 07 avril dans les bâtiments de la Communauté urbaine de Douala, a détruit près de 40% des infrastructures d’accueil de l’immeuble, d’après le gouverneur de la région du Littoral qui a donné une conférence de presse mardi après-midi à Douala.

Pour Joseph Beti Assomo, à cause de cet incendie, quelque 150 personnes n’ont plus de bureaux pour travailler.

Une enquête a été ouverte pour savoir s’il s’agit d’un incendie ordinaire, du fait d’une main criminelle ou d’un acte délibéré pour «cacher des choses».

Les recherches comprennent plusieurs volets. On parle d’une enquête technique concernant le bâtiment ; et/ou d’une enquête financière et administrative pour recenser la nature des dossiers détruits par les flammes.

Le gouverneur de la région du Littoral a associé à ces enquêtes le ministère des Finances et celui en charge de l’Administration territoriale et de la décentralisation. «Toute la lumière sera faite sur cet incendie», a promis Joseph Beti Assomo.

Joseph-Beti Assomo, le gouverneur de la région du Littoral
Droits réservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé