Eco et Business › L'Eco en +

La contrefaçon fait perdre chaque année au Cameroun plus de 100 milliards de F CFA de recettes fiscales

Données disponibles au ministère du Commerce et émanant d’un rapport publié par le ministère des Finances

 

Le Cameroun perd chaque année, à cause de la fraude, “plus de 100 milliards de F CFA” de recettes fiscales, explique un responsable du ministère camerounais du Commerce citant un rapport publié en 2017 par le ministère des Finances.

D’après le chef de la brigade nationale des Contrôles et de la Répression des fraudes au Mincommerce, Barbara Elemva-Amana, interviewée dans le quotidien gouvernemental ce lundi, cette fraude se pose dans tous les secteurs mais avec plus d’acuité dans quelques-uns; notamment “les secteurs des boissons alcoolisées (les vins et les spiritueux), l’eau minérale, le textile (pagnes), les téléphones portables, les chaussures, les produits cosmétiques, certains matériaux de construction (le ciment) et les médicaments”.

Le ministère camerounais du Commerce réalise souvent des saisies de produits contrefaits.

“A titre illustratif, entre 2017 et 2019, les opérations menées dans ce cadre ont donné lieu aux saisies suivantes : plus de 8 000 pagnes d’une valeur marchande estimée à environ 400 millions de F, en provenance de la Chine et de la Côte d’Ivoire; plus de 30 000 bouteilles de vins et spiritueux; environ 1 000 sacs de ciments de marques diverses ; et des téléphones portables. Outre ces opérations de saisies, les équipes ont procédé au démantèlement et à la fermeture de plus de 15 structures de fabrication de vins frelatés”, a-t-elle détaillé.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé