Société › Société

La Croix rouge camerounaise en fête

La célébration des 150 ans de cette organisation a lieu ce 8 mai 2009

En prélude à la grande célébration de ce 8 mai 2009, le président de la croix rouge Camerounaise William Eteki Mboumoua était face à la presse le 6 mai 2009 au siège de la croix rouge à Yaoundé. IL avait à ses côtés Philippe Gaillard, chef du Comité international de la croix rouge pour l’Afrique Centrale et Javier Medrano Adan, représentant régional de la fédération internationale de la Croix rouge et du Croissant Rouge pour l’Afrique Centrale et les proches collaborateurs du président de la Croix rouge Camerounaise à l’instar de Rosalie Tientcheu, la responsable du Centre de Documentation de la Croix rouge Camerounaise. La rencontre avec les hommes de médias aura donc permis aux différents responsables de cette organisation fondée par le citoyen génèvois Henry Dunant en 1863, de dresser le bilan de l’action depuis la dernière célébration, mais aussi et surtout de faire des projections sur les grands chantiers à venir. La journée de vendredi 8 mai 2009 sera ainsi marquée par la campagne de la croix rouge baptisée notre monde ne tourne pas rond il est temps d’agir. Il s’agit comme l’a souligné le Président Aurélien Eteki Mboumoua, d’amener les populations à cultiver l’esprit du volontariat. C’est par là que l’action de la Croix Rouge pourra être encore plus visible sur le plan national voire international. On pourrait y parvenir par une auto suffisance financière et matérielle. Les constats faits ici et là ne sont guerre appréciables. D’où l’urgence d’une action imminente de la part de tous. Les populations sont de plus en plus exposées aux multiples catastrophes naturelles, avec notamment 213 millions de personnes touchées au cours de l’année 2008.

Philippe Gaillard estime donc que l’action de la Croix rouge doit être renforcée non pas seulement financièrement et matériellement mais surtout par une bonne dose de volonté de la part des partenaires, de l’Etat et des particuliers qui peuvent contribuer autant que faire se peut à l’essor de la Croix rouge Camerounaise.
Pour Javier Medrano Adan, les gouvernements devraient mettre tout en uvre pour prévenir les catastrophes naturelles, les guerres, uvrer également dans le sens de la prévention des conflits. Le président de la Croix rouge pour sa part déplore le manque d’élan populaire pour les causes humanitaires.Le fonds d’urgence humanitaire lancé en 2008 par la croix rouge est bloqué à moins de 15 millions de Francs CFA. Cette somme a été recueillie au cours de deux soirées de gala à Yaoundé et à Douala. dit-il. Le président de la Croix Rouge invite donc les populations à faire des dons puisque La collecte par des soirées de gala coûte plus cher et ne fait pas rentrer les fonds escomptés. la Croix rouge Camerounaise jusqu’à présent compte sur ses partenaires extérieurs.

Pour ce qui est du chronogramme des activités, il faut dire qu’elles ont commencé depuis le 28 avril dernier à Mbalmayo une ville près de Yaoundé, avec entre autres, la formation des responsables des médias ruraux et urbains de la région du centre et responsables, l’assainissement dans les comités locaux (Marché de Nsam, Marché de Mendong, Marché Essos, Marché Mokolo, March é du Mfoundi. Le programme prévoit également une Marche de Convergence et des expositions photos à Yaoundé.

Siège de la croix rouge camerounaise à Yaoundé
journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut