Société › Société

La Croix-Rouge camerounaise reçoit un don de 45 millions de F pour les victimes de Boko Haram

Le don, à destination des réfugiés et déplacés dans l’Extrême Nord, a été offert par l’entreprise brassicole Guinness Cameroun S.A, au cours d’une cérémonie tenue mardi à Yaoundé

La Croix-Rouge camerounaise et Diageo-Guiness Cameroun S.A ont signé un partenariat mardi, 02 juin, à Yaoundé, pour venir en aide aux réfugiés et populations déplacées dans la région de l’Extrême-Nord, victimes des attaques de la secte terroriste Boko Haram. Dans ce partenariat, l’entreprise brassicole s’engage à soutenir l’action de la Croix-rouge camerounaise sur le terrain, en lui accordant un don de 45 millions de F CFA.

Dans l’esprit de Guinness Cameroun S.A, d’après les documents remis à la presse, l’argent servira, «à court ou moyen terme», à la construction de: trois forages, soixante latrines, points de lavages des mains ; ainsi que la formation et la sensibilisation des comités locaux de gestion de l’eau pour renforcer les capacités des bénévoles et de la population en matière d’hygiène et salubrité, indique Baker Magunda, le directeur général de l’entreprise.

L’initiative est «en réponse à l’appel de solidarité lancé par les plus hautes autorités camerounaises», a indiqué le Dr Christian Pout, Corporate relations director West and Central Africa de Diageo Guinness Cameroun S.A. Il est également à inscrire dans le cadre du programme de responsabilité sociale de l’entreprise, «Water of life», a-t-il ajouté.

«Tous les termes du contrat, tels que stipulés dans le cahier de charges, seront scrupuleusement respectés», a rassuré pour sa part William Aurélien Eteki Mboumoua, le président de la Croix-Rouge camerounaise. «la Croix-Rouge engage sa réputation vis-à-vis de son partenaire», a-t-il estimé.

Le président de cette organisation humanitaire a profité de la signature de cet accord de partenariat pour lancer «un cri de c ur» aux autres entreprises et aux «personnes de bonne volonté» pour aider les populations vulnérables de l’Extrême-Nord afin de «leur redonner le goût de vivre, sinon de survivre». Parmi ces populations, il a cité : les réfugiés, les déplacés et les populations hôtes sédentarisées qui accueillent ce beau monde.

La région accueille actuellement environ 75.000 réfugiés nigérians ayant fui les atrocités de Boko Haram, et près de 82.000 populations déplacées, recensées dans les départements du Mayo Sava, du Mayo Tsanaga et du Logone et Chari.

Croix-Rouge – Minatd
Le don de Guinness Cameroun S.A se différencie d’une certaine manière des autres dons effectués par les entreprises, dans le cadre de la http://journalducameroun.com/article.php?aid=19436 chaine de solidarité initiée par le ministre du Commerce le 18 février 2015. La société a directement remis sa contribution à une organisation humanitaire sur le terrain. Les premières entreprises à avoir manifesté leur adhésion ont octroyé des dons en nature (sucre, poissons, huile, savons, pâtes alimentaires, etc.) au gouvernement.

Le président de la Croix-Rouge camerounaise a proposé en début mars de cette année, de canaliser et coordonner, au sein de son institution, l’aide aux victimes des exactions de la secte islamiste Boko Haram. Le 21 avril, le Chef de l’Etat mettait sur pied un « Comité interministériel ad hoc de gestion des dons destinés aux populations et aux forces de défense dans le cadre de la lutte contre Boko Haram », présidé par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd).

Le 22 mai 2015, le Pari mutuel urbain camerounais (PMUC), par le biais de son directeur général, Paul Louis Tasso, a remis 45 millions de F CFA au Minatd, René Sadi, au titre de la contribution de l’entreprise à : «l’effort de guerre en faveur des forces de défense engagées dans la lutte contre la secte Boko Haram, et au soutien des populations victimes des exactions de ladite secte, dans le Grand Nord».

Le 02 juin 2015 à Yaoundé, même si le don n’était pas remis directement au Minatd, l’inspecteur général de ce ministère, Enow Abrams Egbe, prenait part à la signature du partenariat entre la Croix-Rouge et l’entreprise brassicole.

Le 27 mai dernier, la radio et la télévision publique camerounaise rapportaient que 2,1 milliards de F CFA avaient déjà été cotisés à cette date dans le cadre de ce mouvement de solidarité nationale.

William Aurélien Eteki Mboumoua, président de la Croix-Rouge camerounaise (g) et Christian Pout,Corporate relations director West and Central Africa de Diageo Guinness Cameroun S.A.(d), lors de la signature du partenariat, le 02 juin 2015 à Yaoundé
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé