International › APA

La diaspora burkinabè dit «oui» au nouveau code électoral

La diaspora Burkinabè en Côte d’Ivoire, a exprimé dimanche à Abidjan, son adhésion au nouveau code électoral de leur pays qui consacre leur droit de vote,
au terme d’un meeting organisé par le mouvement politique dénommé « C’est le Moment» qui regroupe les ressortissants du « pays des hommes intègres» dans le monde, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.« Le nouveau code électoral consacre le vote de la diaspora burkinabè. Il nous permettra également d’obtenir des cartes d’identité burkinabé depuis nos pays de résidence. C’est une avancée démocratique majeure que nous devons saluer», a estimé dans un discours, lors de cette rencontre,  Moumouni Pograwa, le président de ce  mouvement politique.

 Devant ses compatriotes vivant en Côte d’Ivoire, qui ont marqué leur soutien à ce nouveau code électoral, M. Pograwa a passé en revue le bien-fondé de ce nouveau code pour la diaspora burkinabè dans le monde. 

«Je suis venu vous sensibiliser et vous dire la vérité. Nous sommes 10 millions de burkinabè dans le monde. Mais notre voix ne comptait pas. Aujourd’hui, c’est le moment de la diaspora parce que dès 2020, grâce à cette nouvelle loi,  nous allons voter», a expliqué M. Pograwa avant de recommander à ses compatriotes de ne pas écouter ceux qui sont hostiles à cette nouvelle loi électorale. 

« Ne vous laisser plus embrouiller par d’autres sons de cloche après ce meeting », a-t-il dit. Poursuivant, il appelé la diaspora burkinabé en Côte d’Ivoire « à promouvoir» le nouveau code électoral de leur pays.

 «Nous ( Le mouvement C’est le moment ), ne soutenons ni la majorité présidentielle ni l’opposition burkinabè. Nous sommes là pour défendre les droits de la diaspora », a-t-il insisté, annonçant une tournée de sensibilisation à l’intérieur de la Côte d’Ivoire auprès des ressortissants de son pays.

 «Ne vous laissez pas berner par les paroles politiciennes. Nous n’avons pas d’autres choix que de soutenir ce nouveau code électoral car il prend en compte nos droits », a souligné M. Pograwa qui a conclu son adresse, en appelant ses compatriotes « à travailler pour la fraternité et l’union » et à « prier pour que la Côte d’Ivoire, notre pays d’accueil soit en paix».

Créé en avril dernier à l’initiative des ressortissants burkinabè de la Côte d’Ivoire, du Ghana et des USA, le mouvement « C’est le moment», se veut un cadre d’expression de la diaspora burkinabè dans le monde estimée à 10 millions de personnes. 

Il entend réaffirmer la force économique des ressortissants burkinabè  et construire une force politique. La diaspora burkinabè en Côte d’Ivoire,  dirigée par M. Pograwa, est estimée à 4 millions de personnes.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut