Sport › Football

La Fecafoot adresse ses condoléances à la famille d’Albert Ebosse

Le président du comité de normalisation de l’instance recommande par ailleurs à la Fédération algérienne de football de punir les auteurs de la mort du footballeur

Le président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) s’est joint dimanche à l’indignation générale suite au décès du joueur camerounais Albert Ebosse, atteint mortellement par un projectile le 23 août dernier à l’issue d’une rencontre en Algérie. «Notre famille du football et la nation pleurent la perte d’un si jeune talent, sauvagement tué en vivant son rêve, celui de jouer au football, le jeu de la paix, du respect et du fair-play», écrit le Pr. Joseph Owona.

Le président du Comité de normalisation de la Fecafoot assure à son homologue algérien, Mohamed Raouraoua, du soutien du Cameroun pour les enquêtes qui seront menées en rapport avec cet acte qualifié de «lâche et épouvantable» afin de s’assurer que les auteurs seront «sévèrement punis». Dans la même veine, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Issa Hayatou, a déclaré: «qu’au-delà des sanctions exemplaires qui devront être prises, ce drame permettra à tous les acteurs du football en Afrique de travailler main dans la main afin de combattre avec force, et d’éradiquer toute forme de violence au sein du football africain».

Albert Ebosse a rendu l’âme samedi soir, à l’issue d’une rencontre, après avoir été atteint par un projectile au moment où il s’apprêtait à regagner les vestiaires. Le match opposait son équipe, Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK), à l’USM Alger (USMA) sur la pelouse du stade du 1er novembre de Tizi Ouzou. Lors de cette rencontre, Albert Ebossé avait été le seul à marquer pour son équipe, battue sur le score de deux buts à un (2-1).


À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé