Sport › Autres sports

La fédération camerounaise de boxe se met au pas

De nouveaux textes ont été adoptés samedi dernier à Yaoundé à l’issue d’une assemblée générale

La Fédération camerounaise de boxe (Fécaboxe) a organisé le samedi 02 novembre une assemblée générale. Sur les 54 personnes étendues, seules 48 ont répondu présent à cette rencontre qui a eu lieu au camp de l’unité à Yaoundé. Celles-ci ont finalement adopté de nouveaux texte régissant l’organisation de la fédération tel que proposé par l’Association internationale de boxe amateur (Aiba).

Cette rencontre avait pour objectif : « de sauver la boxe camerounaise en adoptant les textes permettant de lever la suspension du Cameroun ». L’Aiba exigeait notamment qu’une mention des autorités ne soit faite dans les textes de la Fécaboxe.

L’instance avait d’ailleurs suspendu la fédération de toutes ses activités après que le ministère des Sports et de l’Education physique, Adoum Garoua ait refuse de reconnaitre l’élection de Justin Tchuen à al tête de la fédération. Elle avait même menacé de radier défensivement la Fécaboxe de ses compétitions.

Il est à noter que l’élection sera reprise au niveau fédération le 30 novembre prochain. Justin Tchuen et Jean-Marie Akono Ze, candidats à la dernière élection annulée, ne seraient pas candidats pour la prochaine élection. Le premier assume une fonction incompatible comme instructeur de l’Aiba, alors que le second est suspendu par l’instance pour non-respect du code d’éthique.

Image d’illustration
infos.cm)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut