Sport › Football

La FIFA donne son quitus pour deux textes de la Fecafoot

L’instance faitière du football a avalisé le projet de Statuts de la Fédération et le projet de Code électoral, textes proposés par le comité de normisation

C’est à travers un communiqué signé du président du Comité de normalisation que l’information a été rendue publique. « Le président du Comité de normalisation de la Fécafoot, le Professeur Joseph Owona a l’honneur et le plaisir d’annoncer à la communauté sportive nationale et internationale la validation définitive par la Fifa, instance faîtière du football mondial, de deux des neufs (09) textes soumis à son examen le 29 novembre 2013. Il s’agit notamment : du projet de Statuts de la Fécafoot et du projet de Code électoral », a communiqué la Fécafoot, jeudi 10 juillet 2014.

A travers le site officiel de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), l’on apprend donc que ces Statuts et Code électoral ainsi validés par la Fifa sont destinés à être soumis à l’approbation de la prochaine Assemblée générale extraordinaire de la Fécafoot. Les sept autres textes soumis à la Fifa, et qui n’ont pas encore été approuvés par l’instance faitière du football mondial « ne seront pas soumis à l’approbation de l’Assemblée générale sus-évoquée », mais « seront, aux dires de la Fifa, très prochainement finalisés (.). Une prochaine réunion du Comité de normalisation déterminera les modalités de vulgarisation de ces projets de textes fondamentaux et, l’adoption d’un calendrier de la suite des opérations, en concertation avec toutes les parties intéressées de la grande famille du football camerounais, conformément au calendrier de notre mandat », ajoute le communiqué.

Telle est la teneur du communiqué rendu public le 10 juillet par Joseph Owona, le Président du Comité de Normalisation qui dit implicitement que la validation des textes susmentionnés est récente et entend donc désormais convoquer une réunion du Comité de normalisation pour arrêter un chronogramme pour les prochaines élections.

Le communiqué de Joseph Owona intervient seulement maintenant alors que, a priori, la validation des textes susmentionnés remonte au 21 mars dernier, soit 10 jours avant le terme du mandat initial du Comité de normalisation. Pourquoi n’avoir pas rendu public cette information à ce moment-là ? Joint au téléphone, le Pr Joseph Owona indique que les textes, plus de 500 articles, ont été envoyés à la Fifa le 29 novembre 2013. Et que la première lettre du 21 mars de la Fifa était une première monture de certains statuts et que la validation des sept autres textes sera faite incessamment.

Sidiki Tombi à Roko, le secrétaire général du Comité de normalisation, également joint au téléphone, a apporté d’autres précisions : « C’est seulement jeudi dernier, 10 juillet que la Fifa a validé, en partie, les statuts et le code électoral de la Fecafoot. Après sa lettre du 21 mars, la Fifa s’est rendu compte qu’il y avait encore des coquilles et qu’il fallait effectuer certains toilettages. Ça prend du temps, parce qu’il faut à chaque fois que la cellule juridique de la Fifa revisite et approuve les textes».

Pr. Joseph Owona, président du Comité de normalisation de la Fecafoot
Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé