Politique › Institutionnel

La France forme des démineurs camerounais

Huit militaires français forment une soixantaine de spécialistes de l’armée camerounaise pour déminer des localités de l’Extrême-nord du Cameroun où Boko Haram a posé des explosifs

Huit militaires français forment une soixantaine de spécialistes de l’armée camerounaise pour déminer des localités de la région de l’Extrême-nord du Cameroun où les islamistes nigérians de Boko Haram ont posé des engins explosifs, a appris l’AFP vendredi auprès de l’ambassade française à Yaoundé.

La formation initiée par la France «a commencé depuis trois jours» (mardi) à Garoua, dans la région du Nord, voisine de celle de l’Extrême-nord où sévit Boko Haram depuis 2013, a affirmé un diplomate français.

Le programme est animé par «un détachement d’instruction opérationnelle composé de huit militaires français – officiers, sous-officiers et militaires du rang – de l’armée du génie», selon un communiqué de presse de l’ambassade de France à Yaoundé transmis à l’AFP. D’après le texte, les militaires français travaillent «aux côtés des forces armées camerounaises afin de former une soixantaine de spécialistes dans la lutte contre les engins explosifs improvisés (IED).»

Cette formation qui se poursuivra jusqu’au 15 mai, «donnera aux futurs spécialistes (camerounais) l’aptitude à déminer et désamorcer les engins explosifs improvisés souvent utilisés par la secte Boko Haram dans l’Extrême-nord du pays», selon le texte.

Elle s’inscrit «dans le cadre de l’accord du 21 mai 2009 instituant un partenariat de défense entre le Cameroun et la France», indique le communiqué.

Le groupe islamiste dispose régulièrement des mines sur les territoires qu’il contrôle ou attaque. Ces explosifs ont notamment fait plusieurs victimes chez les soldats camerounais.

Mi-mars, la France avait annoncé le déploiement à Maroua, le chef-lieu de cette région, de deux officiers de liaison dans le cadre de la lutte contre Boko Haram.

Théâtre de nombreuses attaques attribuées à Boko Haram, la région de l’Extrême-Nord du Cameroun a connu une accalmie ces dernières semaines du fait des actions menées par la coalition militaire engagée contre les islamistes basés dans le nord-est du Nigeria.


e-monsite.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé