› Politique

La France se félicite de sa contribution à la résolution de la crise anglophone

(c) Droits réservés

Selon le ministre Yves Ledrian, la France a joué un rôle significatif en faveur du statut spécial accordé Aux  régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest.

Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Yves Ledrian, attribue à la France plusieurs  initiatives prises par Yaoundé pour en finir avec la crise anglophone. Répondant aux questions orales à l’Assemblée nationale mardi, 17 décembre, Yves Ledrian, a fait savoir que la libération de prisonniers politiques parmi lesquels l’opposant Maurice Kamto est le résultat de quelques démarches françaises.

En visite au Cameroun au mois d’octobre, Yves Ledrian a soumis les préoccupations de son gouvernement sur les conflits en cours dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. « Ces entretiens, je crois, ont permis d’avancer sur la situation des provinces nord-ouest et sud-ouest du Cameroun, dites provinces anglophones, parce que le président du Cameroun s’est engagé sur la voie de la décentralisation, parce qu’il s’est engagé sur le fait que ces deux régions bénéficieront d’un statut spécial au terme du processus législatif », a-t-il indiqué.

Yves Ledrian répondait ainsi au député Sébastien Nadot qui avait émis des réserves quant au silence de la France sur les violences dans la partie anglophone du Cameroun. Il appelait le pays de Marianne a prendre une position claire sur ce conflit.



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé