International › APA

La Gambie reporte en 2022 l’organisation du Sommet de l’OCI

Après plusieurs semaines de fortes réticences, le gouvernement gambien a enfin confirmé qu’il reportait à 2022, l’organisation du Sommet de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) qui était initialement prévue vers la fin de cette année.Banjul, l’une des plus petites capitales d’Afrique, a été choisie pour accueillir l’événement 2019 à l’issue du 13ème Sommet tenue en Turquie en 2016.

L’annonce de mardi a mis fin à des semaines de spéculation sur le niveau de préparation de la Gambie avant d’accueillir le sommet phare des chefs d’Etat de pays principalement musulmans dans le monde.

Du fait de ce report, l’accueil du sommet incombe à l’Arabie saoudite, le siège de l’OCI.

Selon une déclaration de la State House (présidence gambienne), la décision de Banjul de différer l’organisation du sommet fait suite à une série de consultations avec d’autres pays africains sur le manque de temps pour mettre en place les infrastructures indispensables pour accueillir avec succès, le sommet de cette année.

Le gouvernement avait concédé que l’hôtel cinq étoiles proposé, un centre de conférence pour accueillir le sommet et une route à deux voies ne seraient pas prêts à temps pour accueillir ce grand évènement.

Il est généralement admis qu’il y a un déficit d’hébergement de qualité pour les 1.000 délégués envisagés pour le sommet de l’OCI. 

Pour la préparation du sommet, le gouvernement avait mis en place l’année dernière, un Secrétariat national de l’OCI chargé de superviser les actions visant à assurer le succès de l’organisation, notamment en mobilisant des ressources à cet effet.

“Compte tenu de ces énormes tâches contre le facteur temps limité, il est devenu évident que la capacité du pays à accueillir le sommet cette année semble remise en cause”, a indiqué la State House dans un communiqué.

Ce n’est pas la première fois que l’organisation du sommet de l’OCI est reportée pour permettre aux pays hôtes de bien se préparer.

Le Maroc, le Pakistan, le Sénégal, l’Egypte et l’Arabie saoudite ont par le passé, reporté l’organisation du sommet.

L’OCI, deuxième organisation intergouvernementale regroupant 57 pays membres, tient tous les trois ans, de telles rencontres, considérées comme étant le plus grand rassemblement de dirigeants de la communauté islamique mondiale.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut

error: Contenu protégé