Politique › Institutionnel

La Grande palabre reprend du service!

Après l’interdiction de leur dernière conférence par les autorités, la Grande Palabre organise une autre conférence ce jeudi 25 avril 2013

Une saison vernale (printemps) des libertés s’ouvre-t-elle en Afrique centrale? C’est le thème de la 25ème session de La Grande Palabre. Le public est donc invité à prendre part à cette réflexion qui aura lieu le jeudi 25 avril 2013 à l’hôtel Franco sis au quartier Longkak en face du collège Matamfen. Modéré par Jean-Bosco Talla et Francis Mbagna, la discussion sera axés sur les thèmes suivant: les États d’Afrique centrale face aux risques politiques et sécuritaires portés par les mouvements contestataires qui sera développé par Mathias Eric Owona Nguini, socio-politiste); facteurs et manifestation des mouvements insurrectionnels en Afrique centrale développé par Alawadi Zelao, Chercheur; les dynamiques externes face aux poussées révolutionnaires en Afrique centrale: quelle attitude des grandes puissances? présenté par Eustache Akono, spécialiste des questions de sécurité, société civile, mouvements contestataires et décomposition des régimes politiques en Afrique centrale qui sera développé par Claude Abé, sociologue; les conférences nationales peuvent-elles être (re)considérées comme un potentiel de liquidation des régimes autoritaires en Afrique centrale? Par Shanda Tomne, président du Comicodi.

Cette session de La Grande Palabre se propose de jeter un regard prospectif, dans une perspective politique, géopolitique et stratégique, sur les dynamiques endogènes qui sont à même d’impliquer et de provoquer des mouvements populaires de rupture comme ceux ayant eu cours, il y a quelques années dans la partie septentrionale de l’Afrique. La conférence sera retransmission en direct sur les ondes de la radio Cheick Anta Diop, FM 101.1 à Yaoundé.

Récipissé de manifestation public pour la tenue de la Grande Palabre

journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Retour en haut