Opinions › Tribune

La LCC donne deux semaines aux autres cimenteries pour baisser le prix du sac de ciment

Par la Ligue Camerounaise des Consommateurs, LCC

Suite aux multiples doléances des consommateurs de ciment relatives à la baisse des prix, l’entreprise citoyenne Cimencam a fini par accorder une oreille attentive à celles-ci, en baissant le prix du sac de son ciment phare, CPJ 35, mercredi 28 octobre dernier. La Ligue Camerounaise des Consommateurs, exhorte les autres opérateurs de cette filière, qui traînent encore la patte, à suivre ce bon exemple, avant le 15 Novembre prochain. Faute de quoi elle appellera les consommateurs à boycotter leurs produits.

La récente baisse des prix chez Cimencam est saluée par la Ligue Camerounaise des Consommateurs, pour qui cela démontre que cette entreprise est vraiment citoyenne, non seulement à cause de ses produits qui répondent aux normes, mais elle a le souci du faible portefeuille de ses consommateurs.

La LCC souhaite que, Cimencam, en liaison avec les services spécialisés du ministère du Commerce, permette que cet allègement tarifaire atteigne vraiment les consommateurs. Par le passé, leurs distributeurs, sous de fallacieux prétextes et motivés par l’appât de gain, bénéficient de pareille mesure qu’ils ne répercutent pas.

La Ligue Camerounaise des Consommateurs recommande à Cimencam à communiquer largement sur les nouveaux tarifs. Et prie les consommateurs à noter les prix officiels et à refuser d’acheter le sac de ciment Cimencam CPJ 35 chez les quincaillers qui n’appliquent pas les vrais prix: 4350 FCFA à Douala, 4700 FCFA à Yaoundé, 4750 FCFA, à Bafoussam.

Les consommateurs doivent dénoncer les commerçants véreux et dangereux, qui n’appliquent pas ces prix, auprès de leur association, la Ligue Camerounaise des Consommateurs, en remplissant le formulaire de plainte sur www.ligueconso.org, mail ligueconso@ligueconso.org, (SMS) 699 93 66 05/675974301, ou auprès des services déconcentrés du ministère du commerce.

Cette mesure salutaire de cette doyenne de la cimenterie au Cameroun, filiale du groupe Lagarge, qui totalise cinquante ans au Cameroun, marqué par la haute qualité des bâtiments bâtis avec son ciment, avec une production annuelle de 1 600 000 tonnes, intervient dans un contexte marqué par l’offre abondante du ciment.

L’avènement de nouveaux opérateurs dans la filière ne pouvait que créer une concurrence bénéfique aux consommateurs. C’est pourquoi la baisse des prix était tant souhaitée et attendu. Dangote Cement Cameroon S.A, qui produit 1 500 000 tonnes et CIMAF 600 000 tonnes, sont vivement attendus sur le terrain de la baisse des prix. L’offre nationale étant de 3,6 millions de tonnes sur une demande de 2,8 millions de tonnes.


Droits réservés)/n

A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé