Opinions › Tribune

La lettre de la semaine: A nos chers ancêtres gaulois

Par François Zoomevele Effa

Lettre de la semaine: Pour arrêter de rigoler car le ciel est en train de nous tomber sur la tête…pour de vrai!

Chers ancêtres gaulois, Nous vivons une semaine de la francophonie, et il faut que je vous explique certaines choses, car rien n’est plus comme du temps qu’on nous dit béni de votre ancienne Gaule. Oui, bien de choses se sont passées et, comme personne ne vous tient au courant des évolutions culturelles économiques et sociales de la vie des Gaulois d’aujourd’hui, je m’en vais, par cette missive, vous mettre au parfum de certaines réalités, de certaines pratiques qui ne font pas rire, donc vous comprendrez aisément que le ciel peut à tout moment nous tomber sur la tête!

Il y a eu d’illustres et moins illustres chefs qui ont mondialisé la Gaule. Vercingétorix s’est plusieurs fois retourné dans sa tombe, car son héritage n’a pas toujours été cette noble gloire. Il y a eu des Charlemagne, des Napoléons , des Louis et des Charles, mais aussi des de Gaule, Pompidou, Giscard, et même des Sarko bref, le français, langue par laquelle la conquête culturelle s’est établie et dans laquelle il a été décrété que même les ancêtres des nègres étaient gaulois, cette langue française est portée dans le paroxysme de sa pratique par les Noirs.

J’ai en effet à vous apprendre que la majorité des pays dans lesquels on parle le français comme langue principale, langue nationale, c’est en Afrique. Mais le concept de francophonie est devenu très politique à l’occidental. Dans la peur de se voir démocratiquement mis en minorité, la France a bidouillé comme d’habitude un concept d’une agence de la francophonie qui regroupe tous les pays dans lesquels il y a des gens qui aiment la langue française. On retrouve des pays comme l’ Egypte, la Russie et bien d’autres dans les commandes de cette francophonie.

Chers ancêtres gaulois, il n’y a que nous, gaulois africains, gaulois noirs en somme qui pouvons vous parler des choses d’ici. Les autres qui se réclament du petit pain au chocolat ne savent plus entrer en contact avec les esprits, mais nous savons que vous les morts n’êtes pas morts, et nous savons écouter votre souffle. Et il y a des semeurs de haine et diffuseurs de racisme qui vont, dans les Universités africaines, faire l’apologie de l’infériorité de la race africaine qui ne serait jamais entrée dans l’histoire. Il vont même assassiner de grands chefs comme KADHAFI, répandant à tout vent des armes qui ne sont pas que des kalachnikov, armant des rebelles qui sèment la terreur en Lybie, au Mali, en Centrafrique, et partout où sévissent les Boco-Bandit.

Comme du temps de la pénétration coloniale qui était légitimée par une pacification des tribus sauvages indigènes, il se trouve des soldats de la francophonie gauloise pure qui envahissent l’Afrique sous de malicieux prétextes d’une pacification qu’on ne voit pas venir. D’ailleurs, très bientôt, c’est le continent entier qui sera envahi par les armées occidentales afin de mieux continuer à l’exploiter, mettant hors-jeux Chinois et autres pays émergents, même africains qui tenterait d’encourager une certaine autonomie.

Oui, mes très chers ancêtres, le ciel va réellement nous tomber sur la tête, car on y envoie de drôles d’engins qui vont explorer nous ne savons trop quoi. Mais, aussi notre environnement est mis à mal. On extrait divers minerais qui polluent et empoisonnent l’atmosphère. Les forêts tropicales sont disséminées, les riches intoxiquent l’univers et ne veulent ni réparer ni arrêter le massacre. Après eux le déluge, pensent-ils.

En cette semaine de la francophonie qui s’achève, frères gaulois petits pains au chocolat minoritaires, je voudrai vous rappeler, qu’en faisant vos bulletins d’informations radiophoniques comme à «France Info», les pays concernés ne doivent pas être que le Canada, la Suisse et la Belgique. Vous pourriez avoir la décence démocratique d’ajouter de temps en temps au moins un pays africain francophone. Il n’y a pas que DIEUDONNE à traîner dans les tribunaux soit disant pour provocation à la haine raciale. Il y a LEPEN qui a remercié Monseigneur Ebola de détruire les Africains et bien d’autres. Je ne puis vous adresser aucune salutation, vous êtes trop imbus de vous.

François Zoomvele Effa
Journalducameroun.com)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top