Opinions › Tribune

La lettre de la semaine: « A vous les fabricants et complices des dictateurs africains »

Par François Zo Omevele Effa

Mesdames et surtout Messieurs les complices des dictateurs de l’Afrique, j’ai le devoir, en cette semaine anniversaire d’un 4 décembre 1977, de vous rappeler vos ignominie d’antan, que vous continuez,que vous maintenez, que vous peaufinez et entretenez. Trente six ans après le couronnement de l’Empereur Jean Bedel Bokassa, vous, la même bande, continuez vos exactions contre l’Afrique.

Ce fut à Bangui, Capitale de la Centrafrique, que Bokassa premier se faisait couronner empereur le 4 décembre 1977, après qu’il se soit auto proclamé Président à vie.Et vous, Messieurs de la haute,vous de la Françafrique, les Présidents, Ministres ,Banquiers, Orfèvres, Hauts couturiers, Soldats, conseillers techniques et toxiques,journalistes voyeurs et diffuseurs de l’Afrique ridicule, vous,les charognards qui plus tard allez vous enrichir sur ces folies que vous encouragez, vous êtes, ne vous en déplaise, la vraie base et cause de cette folie qui a rempli vos comptes bancaires.

Vous comprendrez que l’on ne peut que s’inquiéter quand on voit ces soldats, vos soldats qui vont de de nouveau guerroyer en Centrafrique, surtout lorsque l’on sait que les soudards qui la – bas font régner la terreur, sont la conséquence de l’inconséquence de Sarko dans sa croisade en Lybie, afin d’assassiner Kadhafi. Des avions qui larguaient des armes afin d’armer les bons rebelles, voilà ce que ça donne:une guerre au Mali, et une autre en Centrafrique, Merci Sarko, Merci Henri Lévy.

Ce n’est pas jouer à la victimisation comme le diront bientôt les racistes de service de l’audio visuel ZEMMOUR et FINKELKRAUT, ce n’est vraiment pas de la victimisation que de rappeler que le sacre de Bokassa a été l’occasion de se moquer de l’Afrique. De ce temps, des idiots racistes prenaient un malin plaisir à traiter les Africains en France de Bokassa ou de Idi Amin Dada. On ne peut pourtant s’empêcher de constater que cette mascarade a enrichi la France, et surtout certains Français

La réplique du costume que portait Napoléon lors de son sacre , ce n’est pas un tailleur de Bangui qui l’a confectionné, ni les 200 uniformes d’apparat, les 600 smokings, sans parler de la garde robe impériale, c’est Pierre Cardin qui fut le maître d’oeuvre de ce faste insolent et incongru.Et que dire des 10000 pièces d’orfèvre, des 60000 bouteilles de champagnes et de bourgogne, du trône monumental crée par le sculpteur Olivier Brice, de la couronne on or et diamant du joaillier Claude Arthur Bertold, du carrosse de bronze et d’or qui était tiré par huit chevaux importés de Normandie, envoyé spécialement par l’Elysée? Le film de ce couronnement a été réalisé par le service cinématographique de l’armée française, sur commande de la France.

Vous êtes si nombreux, vous qui soutenez ces dictatures africaines, vous, Ces Messieurs et Dames de de l’Occident qui vous enrichissez honteusement en maintenant ces pays si riches dans la pauvreté et la médiocrité, qui établissez pour vos intérêts des règnes sans fin de dictateurs à votre botte.Vous l’avez déjà fait du temps de l’apartheid en Afrique du sud, en Namibie, en Rodhésie du sud .Vos intérêts avec les Mobutu, Bokassa, Bongo père et fils, au Togo, aux deux Congo , au Cameroun,en Cote d’Ivoire, au Burkina, font de vous les vrais tortionnaires , les esclavagistes contemporains de l’Afrique.

Pillez, volez et détruisez ce continent comme vous le faites encore, avec la complicité de vos collaborateurs dictateurs africains. Mais, de grâce, arrêter de traiter de «pauvres» ces pays qui vous enrichissent. Vous comprendrez que je ne puis en aucun cas vous serrer la main, fossoyeurs de mon continent, non, je ne vous salue point.

François Zo’omevele Effa
journalducameroun.com )/n
A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut