Société › Société

La mairie de Douala IIIème et la Howard University main dans la main

La cérémonie culturelle a réuni les deux entités dans la localité de Logbaba en présence des autorités administratives et traditionnelles

«Le progrès naît de la diversité des cultures», affirmait encore le chef de l’Etat Paul Biya. La commune d’arrondissement de Douala 3ème en a fait la preuve, à travers une cérémonie culturelle organisée à l’esplanade de son hôtel de ville à Logbaba, transformé pour la circonstance en un village artistique. Une cérémonie riche en sons et en couleurs, qui a été marquée par les prestations de divers groupes de danse traditionnelle, issus de différentes régions du pays, notamment du Centre, de l’Ouest, du Grand Nord et du Littoral. Mais la grande attraction de cette cérémonie était surtout la présence d’un groupe de jeunes étudiants de l’université de Howard aux Etats-Unis, fruit d’un partenariat signé en 2006 entre la mairie de Douala 3ème et une ONG américaine, la Montgomery County Public Schools. Les jeunes américains ont, à la suite des groupes de danse locaux, gratifié l’assistance d’une prestation exceptionnelle à travers des instruments tels la flûte, le saxophone ou encore le tambour, ce, au grand plaisir du public venu nombreux et aussi du responsable des affaires culturelles de l’ambassade des Etats-Unis à Yaoundé, Yolanda Kerney.

Etaient également présents à cette cérémonie, les autorités administratives et politiques, mais aussi les chefs traditionnels du canton Bakoko, conduit par sa majesté Madiba Songue. C’est d’ailleurs à sa résidence de Japoma que s’est déroulé le dernier acte de la célébration, l’occasion pour les hôtes américaines d’apprécier de bons plats traditionnels au bord du fleuve Dibamba. Pour le maire Oumarou Fadil, cette cérémonie était surtout l’occasion de célébrer la diversité culturelle qui existe entre ces deux entités, la mairie de Douala 3ème et la Howard University. Pour rappel, ce partenariat avait déjà fait l’objet en 2006 d’un don d’une centaine d’ordinateurs qui avaient été gracieusement offerts aux établissements de Douala 3ème. Le maire de la localité se projette déjà dans le futur, et voit le partenariat porter ses fruits dans d’autres domaines comme la santé ou encore le sport.

La commune de Douala 3ème regroupe les autochtones (Bassa et Bakoko), les autres ethnies du Cameroun venant de tous les horizons du pays et les ressortissants étrangers attirés par le potentiel industriel implanté depuis plus de trois quarts de siècle. Elle est territorialement limitée au nord par la commune d’arrondissement de Douala 5ème , au sud par le fleuve de la Dibamba et le département de la Sanaga maritime, à l’est par le département du Nkam et à l’ouest par la commune d’arrondissement de Douala 2ème et l’arrondissement de Douala 1er.

Le maire Oumarou Fadil
googles-images.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé