Société › Faits divers

La mairie d’Obala victime d’un cambriolage

Les cambrioleurs se sont introduits par effraction dans la nuit du 14 au 15 mars, défonçant le bureau du receveur municipal et le coffre-fort. Troisième fois en l’espace de deux années

La mairie d’Obala, chef-lieu du département de la Lékié dans la région du Centre, a été victime d’un cambriolage dans la nuit du 14 au 15 mars. Les braqueurs ont défoncé le bureau du receveur municipal ainsi que le coffre-fort qui s’y trouvait. Le maire, Simon-Pierre Ediba, n’a pas communiqué sur les montants emportés.

C’est la troisième fois en deux ans que les locaux de cette mairie reçoivent la visite des bandits. D’après les faits relatés par le vigile présent sur les lieux au moment du braquage, rapportés par le maire à l’antenne de la chaine de télévision Canal 2 International, les bandits sont arrivés z vers 19h. Après avoir bâillonné et immobilisé le vigile, ils ont défoncé les portes et les coffre-fort à l’aide d’un chalumeau et d’une bonbonne de gaz (laissés sur les lieux). Ils seraient repartis vers 02h du matin, toujours d’après le maire, rapportant la version du vigile.

Selon Simon-Pierre Ediba, les voisins ont déclaré n’avoir rien entendu malgré le matériel utilisé par les braqueurs et le temps mis par ces derniers sur les lieux.

La mairie d’Obala a été victime d’un braquage dans la nuit du 14 au 15 mars, le troisième en deux ans
lepeuple-eton.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé