Personnalités › Success Story

La mère d’Ebosse reçoit le soulier d’or du championnat d’Algérie 2013-2014

Le soulier d’or du meilleur buteur du Championnat d’Algérie de football 2013-2014 a été remis mercredi soir à Alger à la mère de l’attaquant camerounais Albert Ebossé

Le soulier d’or du meilleur buteur du Championnat d’Algérie de football 2013-2014 a été remis mercredi soir à Alger à la mère de l’attaquant camerounais Albert Ebossé, à l’occasion de la troisième édition du «Soulier d’or »» organisée par le quotidien sportif « El Khabar Erriadi ».

Emue par ce trophée, la mère de feu Ebossé a tenu à exprimer toute sa gratitude envers « les Algériens, les coéquipiers d’Albert à la JSK et la direction du club ».

« Albert m’avait caché la nouvelle de son voyage en Algérie pour signer à la JSK (en août 2013, ndlr). Ce n’est qu’après deux jours qu’il m’en avait appris. Le jour où il était mort, il m’avait appelé à 15h00 pour me dire qu’il va jouer un match à 19h00. Il m’a informé que ce match allait être transmis sur une chaîne de télévision satellitaire me demandant de le suivre. A 23h00, ses s urs m’annoncent la triste nouvelle », s’est-elle rappelée retenant difficilement ses larmes.

« Albert m’avait caché la nouvelle de son voyage en Algérie pour signer à la JSK (en août 2013, ndlr). Ce n’est qu’après deux jours qu’il m’en avait appris. Le jour où il était mort, il m’avait appelé à 15h00 pour me dire qu’il va jouer un match à 19h00. Il m’a informé que ce match allait être transmis sur une chaîne de télévision satellitaire me demandant de le suivre. A 23h00, ses s urs m’annoncent la triste nouvelle », s’est-elle rappelée retenant difficilement ses larmes.

« J’ai déjà perdu un fils avant lui. Il était un entraîneur de football et c’était ce dernier qui a encouragé Albert à devenir footballeur » a-t-elle dit.

La mère d’Ebossé a reçu le soulier d’or du championnat Algérien pour son fils, mercredi à Alger
elkhabarerriadhi.com)/n

Décédé le 23 août 2014, Albert Ebossé, et pour sa première expérience en Algérie, a terminé meilleur buteur de la Ligue 1 avec 15 buts inscrits sous le maillot de la JS Kabylie.

Ebosse est mort à la fin d’un match perdu à domicile, touché par un projectile lancé des tribunes par des supporteurs mécontents, selon la version officielle algérienne.

Une contre-expertise camerounaise a remis en cause cette version, mais la famille du joueur n’en a pas fait état mercredi lors de la cérémonie de remise du soulier d’or dans un palace d’Alger. « Si c’est Dieu qui a fait ça, qu’il repose en paix. Je veux le suivre », a déclaré sa mère, qui a ému l’assistance où on n’a vu aucun dirigeant de la JSK. Ebossé, mort à 23 ans, était le septième d’une famille de huit frères et s urs.

La mère d’Ebossé avait déjà perdu un fils qui était entraîneur
elkhabarerriadhi.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé