International › APA

La politique en vedette dans les quotidiens sénégalais

Les quotidiens sénégalais parvenus vendredi à APA traitent essentiellement de sujets politiques, notamment la rencontre entre le président de la République, Macky Sall, et les leaders politique de la coalition Benno Bokk Yakaar.« Qu’est-ce que Macky Sall allait dire de nouveau sur ce projet de loi (portant révision de la Constitution) déjà adopté en Conseil des ministres ? », s’interroge le quotidien L’Observateur.

Selon ce dernier, la rencontre entre le chef de l’Etat et les leaders politiques de la mouvance présidentielle se justifie par « Une volonté de Macky Sall de rassurer ses alliés politiques qui seraient, selon la chronique, très remontés contre l’ex candidat Sall qu’ils ont soutenu et réélu à la Magistrature suprême. Mais qui, en revanche, les a oubliés lors de la formation du nouveau gouvernement ».

Cela pousse le journal L’AS à arborer cette Une : « Macky s’explique devant ses alliés » avant de préciser dans ses colonnes que « L’ordre du jour des discussions entre Macky Sall et ses hôtes a porté essentiellement sur les prochaines élections locales, le parrainage, le dialogue national, les réformes constitutionnelles et sur la formation du nouveau gouvernement ».

S’attardant sur les prochaines élections locales, le journal informe que « Macky se dit prêt à les reporter si le dialogue débouche sur une telle proposition ». Ce qui fait dire à L’Observateur que « Les locales (sont) suspendues au dialogue ».

Sous le titre « Babacar Diop et Cie accusent Macky Sall de haute trahison », Vox Populi revient sur le projet de révision de la Constitution devant aboutir entre autres à la suppression du poste de Premier et donne la parole au leader des Forces démocratiques du Sénégal (FDS) qui déclare dans les colonnes du journal que « Les faits sont inédits : un président de la République qui corrompt une Assemblée nationale pour lui demander de voter une loi ». Et M. Diop d’ajouter que « La procédure de destitution doit être engagée sans attendre. Tous ceux qui sont impliqués dans ce scandale de pot-de-vin au palais doivent être démis de leur fonction ».

Le quotidien Enquête s’attarde, pour sa part, sur ce qu’il considère comme « Le mystère Ismaïla ! » et note que « l’ancien Garde des sceaux aurait en réalité fait les frais d’un mécontentement de certains barrons de la magistrature (…) +qui+ auraient suggéré au chef de l’Etat de faire bouger le Constitutionaliste ».

« Le président de la République a une confiance presque totale en Ismïla Madior Fall, sur toutes les matières de droit », confie à Enquête un proche collaborateur de l’ancien ministre la Justice, d’où cette conclusion du journal : « ce n’est pas la relation personnelle entre le président et son ministre qui est en cause ».

De son côté, SudQuotidien revient sur l’Acte III de la décentralisation et note qu’« A trois ans de la date butoir de l’acte 3 de la décentralisation, la seconde phase présentée comme la véritable +substance+ de la réforme pour une territorialisation effective des politiques tarde à se concrétiser. A l’ère du Fast-track, l’Acte III semble chercher son second souffle ».

Sur un tout autre sujet, le quotidien national Le Soleil consacre sa parution du jour au mouvement d’humeur qui a affecté la production du pain au Sénégal et informe que « Les boulangers (ont levé) leur mot d’ordre de grève » mais « les employés annoncent une (autre) grève en début de Ramadan ».

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé