International › APA

La politique règne sans partage dans les quotidiens sénégalais

La presse quotidienne sénégalaise reçue lundi à APA accorde un traitement de faveur à l’actualité politique, marquée entre autres, par les investitures de candidats à la présidentielle du 24 février 2019.« Présidentielle 2019-Week-end d’investiture », rapporte EnQuête en première page.

Nos confrères informent que le professeur Issa Sall mise sur « son PUR 100 », Aïssata Tall Sall se lance avec « La société du progrès », là où l’architecte Pierre Goudiaby Atepa propose un mandat unique de 5 ans et un gouvernement de 12 membres.

A propos du dépôt des candidatures à la présidentielle, mardi, EnQuête renseigne que le Parti démocratique sénégalais (Pds) exige la restitution de la Carte nationale d’identité (Cni) de son candidat Karim Wade.

« Congrès d’investiture sur le Boulevard général De Gaule-Le PUR étale sa force », titre Vox Populi, constatant une « marée verte pour investir le professeur Issa Sall ».

« Investis pour la présidentielle-Atepa et Aïssata Tall Sall matraquent le Macky », note L’As, dans lequel journal, le professeur Issa Sall prône un « PUR 100 ».

Selon ce journal, pour son dossier de candidature, « Karim cherche sa carte d’identité », alors que Seydou Guèye, porte-parole du Gouvernement estime dans L’As que Wade-fils n’est pas éligible.

« Présidentielle 2019-Dispositif de vérification des parrainages : Les Sept Sages (du Conseil constitutionnel) repêchent l’opposition » qui, selon L’Observateur, est « prête pour le combat ».

L’Obs met en exergue ce « PUR » rassemblement sur les allées du Centenaire et Aïssata Tall Sall qui demande à ses militants de « Osez l’avenir ».

« Diop Decroix vers une alliance avec le Pds pour renverser le pouvoir. Idy, Gakou et Bougane ont déposé leur candidature, celle de Karim Wade annoncée pour aujourd’hui », rapporte L’Obs.

Walf Quotidien reste sur le décès de son Pdg avec les présentations de condoléances et souligne que « la République (était) chez Sidy ».

En sport, Stades donne la parole à Alfred Ndiaye, milieu de terrain, qui affirme : « Je suis un leader. Suis un ancien combattant, mais pas vieux. L’objectif, c’est de gagner la Can 2019 ».

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé