International › APA

La politique se paie la Une des quotidiens maliens

Les quotidiens maliens parus mercredi mettent l’accent sur l’actualitĂ© politique animĂ©e par divers sujets.Info-Matin indique que l’Adema dĂ©cide aujourd’hui de sa candidature interne ou non Ă  la prĂ©sidentielle de juillet et titre : « L’Adema (alliance pour la dĂ©mocratie au Mali), ancien parti au pouvoir est dans un dilemme : PrĂ©senter un candidat ou soutenir la candidature du prĂ©sident Ibrahim Boubacar Keita, IBK, pour un second mandat».

Poursuivant, le journal s’interroge : «TiĂ©moko SangarĂ© (actuel prĂ©sident de l’Adema et ministre des mines) est-il candidat ?».

De son cĂ´tĂ©, L’IndĂ©pendant s’intĂ©resse au «conclave dĂ©cisif de la ruche ce mercredi sur la prĂ©sidentielle du 29 juillet prochain», notant que «le comitĂ© exĂ©cutif de l’Adema dĂ©cidĂ© Ă  trancher entre le soutien au prĂ©sident Ibrahim Boubacar Keita IBK et le choix d’une candidature interne».

Selon nos confrères, «cette rencontre cruciale, selon plusieurs observateurs, dĂ©cidera de l’unification ou d’une Ă©nième implosion du parti».

Un autre sujet politique fait la Une du Républicain qui titre : «Commune rurale du Mandé : Un étrange arrêté du ministre fâche les partis politiques».

Pour le journal, «un dĂ©cret de nomination des membres de l’autoritĂ© intĂ©rimaire circule sous les boubous dans la commune du MandĂ©. Le document porte la signature du ministre de l’Administration territoriale, il est datĂ© de janvier 2018 et n’est pas officiel. Mais il est attaquĂ© en justice par les sous-sections de dix partis politiques».

Le quotidien le Pays, n’est pas en reste de cet engouement des journaux pour la politique et parle d’un «cap vers la moralisation de l’Administration publique».

Ă€ LA UNE
Retour en haut