International › APA

La presse marocaine décrypte le discours du trône

Le discours adressé par le Roi Mohammed VI à l’occasion du 19e anniversaire de son accession au Trône, a été largement repris, analysé et commenté par les quotidiens marocains parus ce mardi.« Un plan de sauvetage », titre le quotidien +Assabah+ pour résumer la teneur du discours adressé par le Roi à la Nation, dimanche soir à partir de la ville d’Al Hoceima, à l’occasion du 19e anniversaire de l’accession du souverain au Trône.

Ce plan royal, précise le journal, permettra au pays de surmonter les difficultés et la crise qu’il traverse, tout en améliorant les conditions de vie des Marocains, de réduire les inégalités spatiales et sociales et consolider la paix sociale. De même, rappelle le quotidien, ce plan ciblera « les catégories effectivement éligibles », reverra le système administratif et stimulera l’investissement, selon une feuille de route détaillée et bien planifiée. Cette feuille de route sera mise en œuvre immédiatement et supervisée en personne par le Roi.

Le Souverain a souligné que les Marocains « ne permettront pas aux négativistes, aux nihilistes et autres marchands d’illusions d’user du prétexte de certains dysfonctionnements, pour attenter à la sécurité et à la stabilité du Maroc ou pour déprécier ses acquis et ses réalisations ». Le message royal est on ne peut plus clair, relève la publication.

En effet, cette feuille de route, qui place le volet social en priorité, a été également soulignée par le quotidien +Al Massae+. « Une feuille de route pour faire face aux dysfonctionnements des programmes sociaux », titre le quotidien à sa Une. Il s’agit d’une initiative d’urgence dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’Initiative national du développement humain (INDH) et du dialogue social. « J’engage donc le gouvernement à amorcer, dans les plus brefs délais, l’élaboration de telles mesures et à Me tenir périodiquement informé de leur état d’avancement », a souligné le souverain, cité par le journal.

Pour sa part, +Al Ahdath Al Maghribia+ affiche à sa Une « Discours du Trône. Le contrat social », en mettant l’accent sur le fait que la réalisation de ces objectifs nécessite « une action collective, planifiée et coordonnée entre les institutions et les divers acteurs, plus particulièrement entre les membres du gouvernement et les partis qui le composent ».

À ce propos, rappelle le quotidien, le Souverain a mis en garde les différents intervenants dans ce circuit contre toute attente ou laisser aller. « De fait, les affaires des citoyens ne doivent souffrir d’aucun report, ni aucune attente, dans la mesure où elles ne se rattachent pas à une période spécifique », a dit le Souverain, appelant les différents acteurs à agir afin de « dépasser les différends conjoncturels, d’œuvrer à l’amélioration du rendement de l’Administration et de veiller au bon fonctionnement des institutions ». Dans le même sillage, les partis politiques ont été invités à « renouveler leurs méthodes de travail et rénover leurs modes de fonctionnement ».

Le volet social a été aussi au centre du traitement dédié au discours du Trône par le quotidien +Akhbar Al Youm+. « Quelque chose nous manque », titre le quotidien en se référant au passage dans lequel le Souverain a souligné les acquis tout en s’interrogeant sur les attentes du peuple dans ce domaine.

« Au cours de deux décennies, les réalisations accomplies par le Maroc et les acquis engrangés en faveur des Marocains, constituent un véritable motif de satisfaction et de fierté. Pourtant, J’ai le sentiment que quelque chose continue à nous faire défaut en matière sociale », a souligné le souverain.

Donnant la parole à des acteurs politiques, le quotidien résume la feuille de route royale en un recadrage des priorités et actions gouvernementales.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé