Société › Société

La question de la prise en charge des orphelins du Sida réévaluée au Cameroun

Les travaux relatifs à la redynamisation du comité technique de pilotage des programmes et projets y dédiés se sont tenus à Mbalmayo dans la région du Centre

Les travaux relatifs à la redynamisation du comité technique de pilotage des programmes et projets dédiés à la prise en charge des orphelins du Sida au Cameroun se sont tenus à Mbalmayo, département du Nyong-et-So’o, région du Centre.

Aux dires du directeur de la protection sociale de l’enfance au ministère des Affaires sociales (Minas), Rodolphe Soh, il est question au cours de ces assises de faire un diagnostic de ce comité pour voir quelle nouvelle configuration peut lui être donnée. L’objectif étant de mieux répondre aux défis actuels de prise en charge globale des OEV (orphelins et autres enfants vulnérables).

« Le concept OEV qui au départ n’était limité qu’aux orphelins ayant un lien avec le VIH/Sida s’est étendu à d’autres catégories d’enfants vulnérables tels que les enfants de la rue, les handicapés, les victimes de traite et de trafics, etc.», a confié Rodolphe Soh.

Créé en 2005, le comité technique de pilotage des programmes et projets dédiés à la prise en charge des orphelins et autres enfants vulnérables dans le contexte du VIH/Sida, joue notamment le rôle de coordination et de supervision des différentes activités y relatives.

Les travaux étaient présidés par Orok Samuel Otang, inspecteur général au Minas, représentant du ministre des Affaires sociales.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé