International › APA

La rencontre Bédié-Soro à Daoukro et les élections locales à la Une des journaux ivoiriens

La rencontre, hier, à Daoukro (Centre-Est) entre le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA, ex-parti unique), Henri Konan Bédié et celui de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro ainsi que les résultats provisoires des élections locales partielles de dimanche font la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mardi, sur l’ensemble du territoire national.« Politique nationale : Soro chez Bédié à Daoukro », informe en Co-Une Fraternité Matin, quand L’Inter constate que Bédié déroule le tapis rouge à Soro, à Daoukro. Dans le même élan, LG Infos croit savoir ce que les deux personnalités se sont dit, hier, lors de cette rencontre.

« Bédié reçoit Soro comme un prince et danse avec lui à Daoukro », renchérit Soir Info à côté de Notre Voie, qui, sur le même sujet pense que cette danse de Bédié avec Soro est un symbole « qui parle à Ouattara ».

Plate-forme de N’Zueba (ndlr : surnom donné à Bédié) : Soro et Bédié « signent le pacte pour déboulonner Ouattara», affirme pour sa part Le Quotidien d’Abidjan. Ce qui fait dire à L’Expression que Soro rejoint Bédié dans la rébellion contre le RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix).

« Rencontre à Daoukro, hier/ Bédié-Soro : des futurs regrets comme avec Bédié-Ouattara interdits », commente pour sa part L’Intelligent d’Abidjan.

La presse ivoirienne commente également les résultats provisoires des élections locales partielles de dimanche. 

« Régionales et municipales : tous les résultats proclamés par la Commission électorale indépendante (CEI) », titre à ce propos Fraternité Matin.

Moulot et Emmou triomphent, Ezalé et Siandou Fofana tombent, poursuit le journal gouvernemental.

« Municipales partielles 2018 : la tension extrêmement vive, à Grand-Bassam où Jean-Louis Moulot du RHDP a été élu maire », reprend Le Temps, au moment où LG Infos attire l’attention sur le « retour des loubards » dans la sphère politique. Ce qui dénote « un avant gout amer » de la présidentielle de 2020, selon ce journal. 

Le RHDP « indéboulonnable » à l’issue des élections municipales et régionales du 16 décembre, jubile pour sa part Le Jour Plus à côté de Le Patriote, qui, dans la même veine, constate que le RHDP demeure « le plus grand parti ivoirien».         

Moins enthousiaste, Le Rassemblement s’adonne à une analyse de « l’erreur qui a plombé » le RHDP lors de ces municipales et régionales partielles.



À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé