International › APA

La rencontre entre le pouvoir et l’opposition alimente la presse béninoise

Les journaux béninois, parus ce mardi, font la part belle à la rencontre entre le chef de l’Etat Patrice Talon et les acteurs de l’opposition.Concernant le quitus fiscal et le certificat de mise en conformité, Le potentiel rapporte que « Talon oppose la fermeté aux opposants ». D’après ce journal, lors de cette rencontre avec le président de la République, Candide Azannaï a exprimé les craintes de l’opposition relatives au processus électoral.

Dans les colonnes de ce journal, Patrice Talon a refusé le compromis qui, selon lui, « viole la loi ». C’est « échec et mat » note Le Nouvel Observateur parce que le chef de l’Etat a invité les partis de l’opposition à se conformer sans délai aux exigences de la charte des partis politiques.

Selon Patrice Talon dont les propos sont rapportés par Fraternité, « il faut respecter les lois de la République ». S’adressant aux membres de l’opposition, le président de la République leur a dit : « votre participation dépend de vous », avant d’affirmer que l’opposition gagnerait à se mettre en règle pour participer aux législatives.

Le Télégramme en conclut que Talon dit ses « quatre vérités à l’opposition ». La Nation retient qu’il n’y a pas eu « d’arrangement politicien » durant cette rencontre. Selon ce journal, le Chef de l’Etat leur a opposé sa ligne selon laquelle, les politiciens ne sont pas au-dessus des lois.

Pour Matin Libre, « les problèmes restent intacts » à quelques heures de la clôture du dépôt des dossiers pour les législatives. A en croire Quotidien Contemporain, on s’achemine « vers une majorité parlementaire confortable en faveur de Talon.

De son côté, Fraternité renseigne que ce mardi (sera) « la plus longue journée pour les candidats ». La Nation en conclut que c’est le « mardi de vérité à la Cena ». En effet, conformément à son agenda, la Commission électorale nationale autonome (Cena), devra clôturer aujourd’hui le dépôt des dossiers de déclaration de candidatures pour les législatives du 28 avril prochain.

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé