Culture › Musique

«La Sauce» de la chanteuse camerounaise Reniss, entre tradition et modernité!

Produit par le rappeur Jovi Le Monstre, ce morceau reprend des rythmes du bikutsi, à la fois genre musical et style de danse traditionnels nés dans le sud du Cameroun

L’un des labels les plus prometteurs de la musique urbaine camerounaise a encore frappé. Avec le morceau « La Sauce » de la chanteuse Reniss, le label New Bell Music a trouvé la recette du parfait banger entre tradition et modernité.

Voici cinq choses à savoir ce morceau qui va nous faire danser pas mal cet été :
1. Le morceau est produit par le rappeur-producteur Jovi Le Monstre, artiste phare de la scène urbaine camerounaise à qui l’ont doit les titres « Et P8 Quoi? » et « Zélé ». Il est aussi le patron de New Bell Music, label sur lequel est signée Reniss. Elle fait d’ailleurs souvent des apparitions dans les clips de son acolyte.

2. « La Sauce » reprend des rythmes du bikutsi, à la fois genre musical et style de danse traditionnels nés dans le sud du Cameroun. Le style a été popularisé dans les années 80 et est actuellement porté par des artistes comme Lady Ponce ou Mani Bella.

3. La coiffure que porte Reniss dans le clip est une coiffure traditionnelle de la tribu Betsimisaraka de Madagascar. Elle est composée de tresses courtes qui se terminent en pompon.

4. Sorti en décembre dernier, le morceau marche bien auprès des initiés à la musique camerounaise mais dépasse les frontières du pays et de la diaspora camerounaise avec l’arrivée du clip, dévoilé au début du mois de mai. Il a été réalisé par le frère de Jovi Le Monstre, Ndukong qui travaille tous les visuels des artistes du label.

5. Mais alors c’est quoi « la sauce » en fait ? Dans les paroles tout autant que dans le clip, Reniss joue avec les différents sens (propre et figuré) que ce terme peut avoir dans la culture camerounaise. « Les hommes aiment les femmes à cause de la sauce » chante la jeune femme comme une métaphore à l’acte et aux prouesses sexuels, « une voleuse/gâteuse de sauce » est une briseuse de couple. Quand Reniss menace « Ne mets pas ton doigt dans ma sauce » ou « Ne prépare pas mon nom dans ta sauce », elle appelle ses interlocuteurs à s’occuper de leurs affaires et à arrêter de commérer sur elle.

L’artiste camerounaise Reniss.
Droits réservés)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé