› Politique

La situation République centrafricaine au cœur d’un sommet extraordinaire en visioconférence de la CEEAC

Le président du Cameroun était représenté ce 26 décembre 2020 par le ministre des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella.

D’après le ministère camerounais des Relations extérieures, un sommet extraordinaire de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) ce 26 décembre à la demande du président Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazza.

Il s’agit pour la CEEAC d’examiner la situation en République centrafricaine où le climat politique s’est tendu depuis plusieurs semaines. « Ledit sommet, ouvert en visioconférence ce 26 décembre 2020 à 11 h, a été convoqué en urgence le 25 décembre par le Président Congolais, Dénis Sassou Nguesso, Président en Exercice de la CEEAC, à la demande du Président de la R.C.A., Faustin-Archange Touadera » renseigne le ministère des Relations extérieures (Minrex). Le président Paul Biya s’est fait représenter par son ministre des Relations extérieures.

« Cinq Chefs d’État y prennent part, notamment ceux du Congo, du Burundi, de la RCA, de la RDC et de la Guinée Équatoriale. Les six autres États membres sont représentés par leurs ministres en charge des Affaires étrangères », peut-on lire sur le compte Facebook du ministère.

Ce sommet a pour but de « s’accorder sur la réponse commune de l’instance sous régionale à la situation politique et sécuritaire en R.C.A., en proie à des hostilités ouvertes par des groupes rebelles, à la veille de l’élection présidentielle prévue le 27 décembre 2020, ce dans le strict respect de sa souveraineté et de son intégrité territoriale », fait savoir le Minrex.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé