› Eco et Business

La Société des eaux minérales enregistre un chiffre d’affaires positif au premier semestre 2014

En comparaison du résultat de 2013 qui se situait à 4,236 milliards de F CFA, il est évalué au 30 juin 2014 à 4,959 milliards de F CFA, soit une hausse de 10%

La Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC) qui commercialise la marque Tangui a enregistré un chiffre d’affaires positif au premier semestre 2014. Selon le Rapport d’activité semestriel rendu public cette semaine, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires net au premier semestre 2014 de 4959 millions de F CFA contre 4236 millions de F CFA au premier semestre 2013. Bonne santé due à la promotion sur les bouteilles de 1,5 l et les ventes à l’exportation. Pour le second semestre, l’entreprise compte sur une même dynamique avec ses formules 5 et 10 litres.

La Société a par ailleurs réalisé un résultat d’exploitation de 228 millions de F CFA au premier semestre 2014, avec une progression de 68 millions de F CFA par rapport à l’année précédente. Cela conduit «à constater un résultat net positif de 37 millions au 30 juin 2014 contre une perte de 34 millions l’année précédente», relèvent les commissaires aux comptes.

Le rapport d’activité semestriel de la Société des eaux minérales du Cameroun a été établi par les cabinets Pricewatercooperhouse et ECA-Ernst et Young Cameroun, en qualité de commissaires aux comptes. Ces derniers expliquent qu’il s’agit d’un «examen limité» et non d’un audit. Le premier fournissant «un niveau d’assurance moins élevé que le second».

La SEMC est leader sur le marché des eaux minérales au Cameroun face à d’autres concurrents, à l’instar des Sources du pays (qui commercialisent la marque Supermont). En 2013, sur un marché évalué à 1.040.103 hectolitres, la SEMC avait réalisé la vente de 735.614 hectolitres d’eau.


observatoire-des-aliments.fr)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé