Eco et Business › Agro-industrie

La Société des Provendéries du Cameroun installe une unité de production d’une capacité de 300 tonnes/jour

Présentation de la nouvelle presse à granulés

Le ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales, Dr Taïga, vient d’inaugurer la nouvelle installation industrielle de presse à granulés de la Société des Provenderies du Cameroun (SPC), qui pourra produire environ 20.000 tonnes de granulés pour la première année.

Pour le  ministre chargé des pêches et de l’élevage, Dr Taïga, le Cameroun vient de remporter le combat de l’import substitution pour ce qui est de l’élevage. Il l’a fait savoir lors de la cérémonie d’inauguration de la nouvelle industrie de la Société des Provenderies du Cameroun (SPC). Fini donc le stress de pénurie d’aliments pour l’élevage. Les éleveurs du Cameroun et ceux de la sous-région voient ainsi leur besoin en matière d’aliments de bétail en miettes et granulés assouvir.

Ceci, c’est grâce à un investissement que vient de réaliser la SPC. L’entreprise spécialisée dans les mélanges destinés à l’alimentation des animaux d’élevage a inauguré le 24 août dernier une nouvelle installation industrielle à Bafoussam. Il s’agit d’une presse à granulés avec une capacité de production de cinq tonnes par heure.

« Cette unité que nous inaugurons fait de NJS (groupe Noutchounguin Jean Samuel) un accélérateur en matière de développement de la filière avicole au Cameroun. La politique d’import-substitution impulsée par le chef de l’Etat pour ce qui est de la filière avicole est gagnée. Aujourd’hui, le Cameroun n’importe plus de poulet, n’importe plus les œufs.

Il y a des œufs au Cameroun, assez pour la consommation et la production nationale. Dans un contexte où le Cameroun mise sur la promotion de la transformation locale, l’optimisation de cette usine ouvre une nouvelle page pour le secteur agro-pastorale en générale dans notre pays, et particulièrement pour la production des aliments pour les animaux, » renseigne le Dr Taïga.

Dr Taïga, ministre de l'Elevage, des Pêches et des Industries animales

Dr Taïga, ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales

Avec la mise en service de la nouvelle unité de production, SPC prévoit accentuer la qualité et la quantité des aliments mis sur le marché avec par exemple une production d’environ 20.000 tonnes de granulés pour cette première année,

« La nouvelle gamme d’aliments en miettes et granulés, dont nous garantissons la production et la commercialisation depuis le mois de juin dans nos points de vente répartis sur l’ensemble du territoire national, s’adapte aux besoins spécifiques de chaque espèce animale et est d’une efficacité améliorée pour l’éleveur.

La valeur nutritionnelle et la digestibilité sont améliorées. Ces types de produits permettent une alimentation équilibrée des animaux en évitant aussi le gaspillage. Le traitement thermique, qu’apporte cette technologie, permet l’élimination des germes pathogènes pouvant se retrouver dans les aliments et garantit alors un niveau sanitaire renforcé. Par cet investissement, nous apportons notre contribution à l’essor d’une filière avicole que nous voulons pérenne, » explique Bart Buytaert, directeur général de SPC.

SPC

Bart Buytaert, directeur général de SPC présente les avantages de la nouvelle industrie

La nouvelle installation lors de son inauguration a également connu la présence du ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana et celui chargé de l’Agriculture, Gabriel Mbairobe


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé