› Société

La sous-traitance internet fonctionne bien à Madagascar. Et pourquoi pas la rédaction web au Cameroun ?

rédaction web

Les agences web chargées de fournir des services web font face à une demande toujours croissante en termes de référencement, de création de site internet, de gestion de projets et de rédaction de contenus. Une grande partie de ces taches est confiée en sous-traitance à des agences offshore qui profitent des opportunités ici et ailleurs pour tirer le meilleur parti des marges de prestation.

Pourquoi des agences web offshore ?

La délocalisation de ces agences web répond à des critères de choix pour générer le maximum de profits, mais dans un contexte qui permet de minimiser les coûts d’exploitation. Des critères comme la disponibilité de connexion internet à un coût raisonnable, une main-d’œuvre locale compétente et performante et last but not least une langue de travail correspondant à la commande des agences et éditeurs de sites.

C’est ainsi que plusieurs agences web offshore ont choisi de s’implanter sur le continent africain : WEBTOO au Cameroun et à Madagascar, GLOBAL ETIK et PYXICON au Maroc, WAOO en Tunisie pour ne citer que les plus connues en zone francophone. A savoir que WEBTOO est l’agence web offshore leader dans le monde Francophone.

WEBTOO, exemple réussi d’agence offshore qui recrute au Cameroun ?

WEBTOO est une agence offshore officiellement basée à Madagascar, mais qui emploie déjà une bonne vingtaine de rédacteurs web au Cameroun… et elle recrute chaque jour pour travailler dans les bureaux de Douala. N’hésitez pas à envoyer votre candidature via le formulaire de contact sur leur site. Attention, ils ne recrutent que les meilleurs et les plus motivés.

WEBTOO travaille au service d’agences web et d’éditeurs de sites basés en France. Son domaine d’intervention gravite autour du référencement naturel pour Google. Les activités vont des audits SEO à la rédaction web en passant par le netlinking, la création de sites web et la gestion de projets web complexes.

L’agence s’appuie sur une organisation en équipes de production composées de webmasters, de référenceurs, de rédacteurs web, etc. Tous sont basés en Afrique, mais une partie des prestations comme les interfaces clients sont gérées depuis la France, probablement pour des raisons liées à la disponibilité de meilleures infrastructures numériques. WEBTOO dispose également de plusieurs équipes de rédacteurs web à temps plein dans un bureau commun en Côte d’Ivoire.

Un bureau de production au Cameroun

Le Cameroun est le second pays où WEBTOO a ouvert un bureau de rédaction web après Madagascar. Elle n’est pas la seule à disposer d’atouts pour le choix d’un bureau offshore. Le Cameroun, de par sa position géographique, remplit assez de critères pour attiser le flair des promoteurs de WEBTOO. Le pays dispose d’une bonne couverture pour l’accès à internet avec trois opérateurs et une introduction de la fibre. Plusieurs universités et instituts privés disposent d’incubateurs qui ont permis à de nombreux jeunes Camerounais de se distinguer dans la mise sur pied d’applications, de construction de site et autres innovations en informatique. Des ressources humaines capables de tirer leur épingle du jeu en profitant des offres de prestations ne sauraient faire défaut. Sans ce contexte de la covid-19, ce pays à équidistance des continents américain et européen détient des atouts liés à une forte croissance de PME/PMI et un secteur dynamique dans le e-Commerce et les échanges commerciaux entre les continents.

On note certes la présence encore timide d’une concurrence, mais le secteur ne connait pas de frontières. Les plus performants sauront prendre leur part du marché. En quinze ans WEBTOO avec quarante collaborateurs et 5 000 000 de mots par an est loin d’être un manchot.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé