Culture › Livres

« La Trahison des griots » : le livre ultime à venir de Charles Ateba Eyene

L’ouvrage achevé depuis trois semaines sera publié à titre posthume, a indiqué son préfacier Pascal Messanga Nyamding.

Invité sur le plateau de Canal Presse, l’émission dominicale de la chaine privée camerounaise Canal 2 International, Pascal Messanga Nyamding, l’universitaire et ami de Charles Ateba Eyene, a annoncé la publication prochaine d’un livre du défunt. C’était ce 23 février 2014.

L’ouvrage « achevé depuis trois semaines » aura pour titre : « la Trahison des griots ». Il aurait été finalisé, d’après Pascal Messanga Nyamding qui assure la préface, avant la détérioration de l’état de santé de Charles Ateba Eyene qui a rendu l’âme à Yaoundé le 21 février dernier.

Au cours de son intervention, Pascal Messanga Nyamding a révélé avoir été présent aux côtés de Charles Ateba Eyene dans ses derniers moments. Il a confirmé que le prolifique écrivain était malade. Il a passé trois semaines à la recherche de la guérison, entre la Clinique Fouda à Yaoundé et le Centre Hospitalier et Universitaire de Yaoundé où il a finalement rendu l’âme. Il aurait été demandé à Pascal Messanga Nyamding de prendre une part active à ses obsèques, à s’occuper notamment de l’oraison funèbre.

L’enseignant de l’Institut des Relations internationales du Cameroun, qui se considère par ailleurs comme le représentant de la frange progressiste du Rassemblement démocratique du Peuple camerounais (Rdpc), a annoncé l’ouverture prochaine d’un compte bancaire. Il sera domicilié à la Banque internationale du Cameroun pour l’Epargne et le crédit (Bicec) et permettra, selon l’enseignant, à l’édition du dernier livre de Charles Ateba Eyene ainsi qu’au soutien de ses enfants qui demeurent désormais orphelins de père et de mère. L’épouse de Charles Ateba Eyene est en effet décédée depuis six ans.

L’auteur des « Paradoxes du pays organisateur » était un écrivain prolifique qui avait déjà à son compte près de 25 ouvrages.

Charles Ateba Eyen est décédé le 21 février 2014 à Yaoundé des suites de maladie à 42 ans.
Droits réservés)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé