› Eco et Business

La Turquie souhaite une protection de ses investissements au Cameroun

Cette mesure a été évoquée lors de la deuxième session mixte économique et commerciale tenue à Ankara les 12 et 13 juin derniers

Comme la Chine dont la mesure est déjà en vigueur, la Turquie souhaite la signature d’accords avec le Cameroun sur la promotion et la protection réciproque des investissements. Cette suggestion a été émise à l’attention des autorités camerounaises les 12 et 13 juin derniers, à l’occasion de la tenue à Ankara de la deuxième session de la commission mixte économique technique et commerciale Cameroun-Turquie.

Dans le communiqué de presse publié par le secrétaire général des services du Premier ministre, Louis Paul Motaze, à l’issue de ces travaux, on note également que les parties camerounaise et turque ont convenu de l’organisation de nombreuses manifestations pour renforcer leur partenariat. Il s’agit notamment : des journées économiques et commerciales camerounaises en Turquie en octobre 2014 ; La foire des produits turcs à Yaoundé en septembre 2014 ; l’achèvement du processus d’implantation d’un bureau de l’agence turque de coopération internationale (TIKA) à Yaoundé.

17ème puissance économique mondiale, la Turquie manifeste un intérêt pour le Cameroun. L’ambassadeur de Turquie au Cameroun , Omer Faruk Dogan, a accompagné il y a peu au Palais de l’Unité, le 27 mars dernier, des investisseurs qui souhaitent construire un aéroport dans ce pays qualifié d’ « Afrique en miniature ». On a vu également le même ambassadeur au chevet des réfugiés centrafricains à l’Est et dans d’autres activités sociales et économiques. En retour, le Cameroun a annoncé le projet d’ouverture d’une ambassade à Ankara. La prochaine session de la commission mixte Cameroun-Turquie aura lieu à Yaoundé en juin 2016.


istanbul-city.fr)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé