› Eco et Business

La venue d’un premier navire commercial au port de Kribi en juin était une intox

Selon le Coordonnateur de l’Unité opérationnelle du Complexe industrialo-portuaire, «personne ne peut dire quand le premier navire va arriver»

La venue du premier navire commercial au port en eau profonde de Kribi à Mboro dans le Sud n’est pas encore d’actualité, contrairement à certaines informations véhiculées sur l’éventualité d’un pareil événement au mois de juin ou juillet 2014. «Je dois dire que cette histoire de navire commercial était une mauvaise communication, parce que personne a priori ne peut dire quand le premier navire commercial va arriver », a confié Patrice Melom, le coordonnateur de l’Unité opérationnelle du Complexe industrialo-portuaire de Kribi, dans la presse publique ce 16 juillet.

Les deux premiers navires qui ont déjà accosté à Kribi étaient tout sauf des navires commerciaux parce que le port n’est pas encore en service. Le premier, arrivé le 13 février 2014 transportait des grues, quais et portiques à destination du port de Kribi. Le second, qui a accosté le 8 juillet 2014, transportait deux remorqueurs qui devraient servir une fois le port en fonction. Pour être plus concret, Patrice Melom a procédé par une analogie : «Quand vous construisez un hôtel, vous l’équipez, comme nous au stade actuel. Après, il y a encore des choses à faire comme penser la gestion, recruter du personnel, faire une campagne promotionnelle, un lancement. Les clients potentiels, informés de l’existence de l’hôtel viendront voir pour s’assurer que leurs conditions de séjour sont réunies et c’est eux qui prendront la décision de venir séjourner dans votre hôtel. C’est le même processus qui devrait prévaloir pour le port en eau profonde de Kribi. Ce sont les armateurs qui vont décider de quand ils viendront chez nous. Donc, bien malin qui pourrait dire à quelle date le premier navire commercial accostera ici».

Toutefois, quelques points positifs sont déjà à noter sur cette plateforme portuaire en eau profonde qui devrait jouer à terme le rôle d’un port de transbordement pour les grands bateaux au Cameroun. Le terminal polyvalent et le terminal à conteneurs sont déjà achevés à plus de 96%. Il reste néanmoins, au chapitre des priorités, la voie d’accès au port qui n’a pas encore été achevée ni l’autoroute Kribi-Lolabé qui est dans le package. Cette dernière est encore au stade du projet.

Les travaux se poursuivent au Port en eau profonde de Kribi
sparkcameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé