› Culture

L’actrice camerounaise Constance Ejuma dĂ©barque dans la sĂ©rie amĂ©ricaine « Scorpion »

Le programme sera diffusé dès ce lundi 9 octobre en exclusivité sur la chaine américaine CBS Television Network à 22h (heure des États-Unis).

L’actrice camerounaise Constance Ejuma a annoncé, ce jour, la diffusion prochaine de la série américaine « Scorpion », dans laquelle elle a obtenu un rôle. Quelques mois après avoir fait une apparition dans le Spin-off de la célèbre série policière Esprits criminels, c’est une nouvelle étape que cette native de Buea franchit ainsi dans sa carrière dans le cinéma.

Constance Ejuma est, en effet, une passionnée de cinéma. Elle a suivi un parcours en communication et arts aux Etats-Unis. Après une initiation au théâtre à l’université, elle se met à la comédie, puis au cinéma et à la télévision. En 2016, Constance Ejuma enfile la casquette de réalisatrice et dévoile le film « Ben & Ara ». Le long métrage raconte l’histoire d’une relation amoureuse entre Ara, une jeune femme voilée avec une vision très pieuse de la vie, et Ben qui ne jure que par la raison.

Le film « Ben & Ara » est un succès. Il remporte le prix de meilleur film au Winter Film Awards à New-York, et Constance Ejuma est consacrée meilleure actrice à ce même festival, ainsi qu’au San Diego Black Film Festival. Ces distinctions lui ouvrent les portes du 7e art américain et lui permet d’enchaîner les rôles.

Elle est sollicitée pour les séries télévisées « Proof » et « Monk », puis dans le spin-off de la série « Esprits criminels ». Selon le site spécialisé Lefilmcamerounais.com, Constance Ejuma fait énormément penser à la l’actrice kenyane oscarisée Lupita Nyongo, aussi bien sur le plan physique que dans sa précision et sa sensibilité dans le jeu.


Dans la série « Scorpion », Constance Ejuma joue le rôle d’un membre d’une unité appelée Scorpion, qui pourchasse les braconniers dans la nature. Dans le premier épisode qui sera diffusée ce lundi, Constance Ejuma aide l’équipe Scorpion à attraper un gang de personnes qui ont tenté d’abattre une biche prête à mettre bas.

Au Cameroun, Constance Ejuma n’a pas encore tourné de projets. Cependant, elle est présente dans le milieu cinématographique camerounais et assiste régulièrement au Camiff (Cameroon International Film Festival), qui a lieu tous les ans à Buea. Elle y a d’ailleurs présenté son long-métrage,  “Ben & Ara“, l’année passée.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut