› International

L’Afrique du Sud lance un programme de protection des homosexuels

Ledit programme, visant à protéger les gays, les lesbiennes, les bisexuels, les transsexuels et les intersexes (LGBTI), a été lancé hier

L’Afrique du Sud a lancé mardi un programme visant à protéger les gays, les lesbiens, les bisexuels, les transsexuels et les intersexes (LGBTI), dans le cadre du Mois de Liberté, qui fait suite à la Journée de Liberté célébrée le 27 avril. Prenant la parole lors d’une cérémonie de lancement du programme à Johannesburg, le ministre sud-africain de la Justice et du Développement constitutionnel, Jeff Radebe, a déclaré que les auteurs des violences contre les communauté LGBTI ne seraient tolérés.

Le système judiciaire de l’Afrique du Sud répondra durement aux auteurs de tels comportements discriminatoires, a-t-il averti. Alors que 38 Etats africains criminalisent l’homosexualité, l’Afrique du Sud est un leader du contiennt dans la protection des droits des communauté LGBTI et le premier pays du monde a avoir interdit légalement la discrimination basée sur l’orientation sexuelle.

En 1999, l’Afrique du Sud a adopté la Loi contre la violence domestique, d’après laquelle la relation de même sexe est une  » relation familiale » et bénéficie de la protection juridique. Le pays a aussi légalisé le mariage homosexuel.

En Afrique du Sud, le changement de sexe est autorisé par la Loi sur la modification de la description sexuelle et du sexe, adoptée en 2003. « Notre Constitution jette les bases pour constuire une société démocratique, non raciale, non sexiste, unie et prospère, fondée sur la justice, l’égalité, la primauté du droit et les droits inaliénables de tous », a indiqué M. Radebe.

Le ministre sud africain de la justice et du développement constitutionnel, Jeff Radebe (au milieu)
afriquinfos.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé