Politique › Institutionnel

L’Afrique réfléchie à comment réduire les risques de catastrophe

Les experts du continent noir sont réunis depuis mardi à Yaoundé dans le cadre de la 7e réunion du groupe de travail africain sur la réduction des risques de catastrophe

La 7e réunion du groupe de travail africain sur la réduction des risques de catastrophe s’est ouverte mardi, 21 juillet 2015, au palais des Congrès de Yaoundé. il s’agit de la première conférence du genre après celle de Sendai au Japon, tenue du 14 au 18 mars 2015, sous la direction de l’Organisation des Nations unies.

Présidée par le ministre délégué auprès du ministre camerounais de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd), Jules Doret Ndongo, la rencontre de Yaoundé a pour but d’arrimer les africains aux objectifs mondiaux en matière de réduction des risques de catastrophes naturelles.

En effet, à la 3ème conférence mondiale sur la prévention des catastrophes naturelles au Japon, qui avait alors mobilisé plus de 6 500 participants, dont 25 chefs d’Etat et de gouvernement de 187 pays, les participants avaient prévu de réduire, d’ici à 2030, les conséquences des catastrophes en termes de mortalité (soit 100 000 morts de moins en moyenne par rapport à la période 2005/2015), le nombre de personnes touchées au niveau mondial dans la même proportion, des pertes économiques directes, des dommages aux infrastructures essentielles et de la désorganisation des services de base, en particulier dans les domaines de la santé et de l’éducation.

Pour Thérèse Chantal Mfoula, conseillère politique et diplomatique du secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale, il est question cette fois-ci d’élaborer, dans la capitale camerounaise, une stratégie africaine qui s’adapte au nouveau cadre d’action de Sendai adopté en mars dernier.

La catastrophe du lac Nyos au Cameroun il y a 29 ans.
Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé