International › APA

Lancement à Abidjan de la 2è édition du Prix africain de développement

Le Président du Conseil d’administration d’ISP Communication, Ben Kader Kourouma, a lancé vendredi à Abidjan, la 2è édition du Prix africain de développement (PAD 2020), une distinction visant à promouvoir les actions de développement des Africains ou des institutions sur le continent, tant dans le secteur privé que public.Selon M. Kourouma, ce prix «est une cérémonie de distinction des acteurs de développement de l’Afrique ». La liste des nominés pour l’édition 2020, déjà remise aux experts dans chaque pays où IPS Communication est représenté, sera connue le 15 avril 2020.

Pour cette deuxième édition du Prix africain de développement, le thème retenu est : « Le développement de l’Afrique, oui, nous y sommes». La cérémonie de remise des prix est prévue le vendredi 15 mai 2020, à Abidjan.

Les pays participants cette année, dira-t-il, sont huit contre cinq l’année précédente. Sont attendus des lauréats de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, de la Sierra Léone, du Bénin, du Sénégal, du Burkina Faso et du Mali. Le Canada étant le pays invité d’honneur. 

L’objectif de cette distinction « est de dénicher les acteurs de développement de nos pays africains », a mentionné M. Ben Kourouma. Pour un choix judicieux, ADCOM, structure spécialisée en sondage, procède à partir de la liste des lauréats un sondage dont l’indice de notation s’étend sur 100.

Dans chaque catégorie, « entre 3 et 5 personnes » sont nominées pour ce prix. L’innovation cette année, pour le PCA de IPS COM, Ben Kourouma, c’est le soutien du Canada qui accompagne ces awards autour du thème : « Le développement de l’Afrique, oui nous y sommes ».

L’année précédente, 39 prix ont été décernés aux lauréats. Pour l’édition 2020 entre « 40 et 50 prix » devraient être attribués aux personnes ayant entrepris des actions fortes de développement sur le continent africain. 

Le Prix africain de développement (PAD) est la version internationale d’une distinction locale. L’initiative est née en 2014 et ne concernait seulement que les actions de développement en Côte d’ Ivoire. Elle a connu cinq éditions avant de se muer en 2019 au PAD. 

Le Maroc devrait accueillir l’édition 2021. La Côte d’Ivoire, elle, détient aujourd’hui le super Prix de l’Afrique symbole du trophée continentale, attribué à Lanciné Diaby, directeur général du Fonds d’entretien routier (FER). 

La Côte d’Ivoire a, en outre, obtenu à l’occasion de la première édition du PAD, le Grand Chelem avec le Prix Alassane Ouattara pour la bonne gouvernance, attribué à Youssouf Ouattara, le directeur général de l’Agence de gestion et de développement des infrastructures industrielles (AGEDI).

La Côte d’Ivoire s’est aussi octroyée le troisième grand prix, le Super prix diamant Amadou Gon Coulibaly, portant le nom du Premier ministre ivoirien, enlevé par le commandant Antoine Bally des douanes.

En 2021, le Maroc devrait accueillir la prochaine édition. A ce jour, plus de 600 acteurs de différents domaines ayant entrepris des actions de développement qui ont impacté la société et font leurs preuves sur le terrain, ont été primés.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé