Politique › Institutionnel

L’armée camerounaise renforce ses rangs

Plus de 5000 militaires et gendarmes intègreront l’armée au terme d’un recrutement spécial, et d’un concours d’entrée à la gendarmerie nationale tenu sur l’ensemble du territoire national

Le Cameroun entend renforcer les effectifs de son armée à travers un recrutement spécial, et un concours d’entrée à la gendarmerie nationale qui s’est déroulé samedi, 23 janvier 206, sur l’ensemble du territoire national, apprend-t-on auprès du ministère de la Défense (Mindef)

Les épreuves écrites ont eu lieu dans les dix régions militaires et les dix légions de gendarmerie sous la supervision des commandants de régions et de légions, rapporte le communiqué rendu public par le ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo.

A terme, il sera question de recruter plus de 3000 militaires à déployer dans les Etats-majors de l’armée de l’Air, de la Marine et de l’armée de Terre.

Par ailleurs, 2200 gendarmes viendront grossir les rangs de la gendarmerie nationale. La plupart d’entre eux seront intégrés dans les structures spécialisées et dans les unités décentralisées, notamment, les brigades de gendarmerie dans les zones frontalières et les brigades dans les zones rurales.

Depuis le déclenchement de la guerre contre la secte terroriste nigériane Boko Haram, le Cameroun n’a eu de cesse de renforcer les effectifs de son armée, dans un programme qui devrait déboucher sur le recrutement de plus de 10000 hommes en l’espace de trois ans. Un record.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé