› Eco et Business

L’arrivée «massive» de Vietnamiens préoccupe les administrateurs de Viettel

Le troisième opérateur privé de téléphonie, qui doit débuter ses activités en septembre 2014, connait une crise sur le plan de la ressource humaine

La direction générale du troisième opérateur de téléphonie au Cameroun, la société vietnamienne Viettel, et les membres de son conseil d’administration ne s’entendent plus. Le lancement des activités de la compagnie en septembre 2014 comme annoncé officiellement pourrait connaitre des troubles en raison des dissensions actuelles sur la représentativité de la main d’ uvre locale dans les ressources humaines de l’entreprise.

Selon Jules Kenmy, le porte-parole du président du Conseil d’administration de Viettel, le Camerounais Ahmadou Baba Danpullo, l’arrivée «massive» de Vietnamiens inquiète. Dans une interview accordée au quotidien gouvernemental dans son édition de ce 23 juin, Jules Kenny fait état d’incompréhensions: « Au jour d’aujourd’hui, il y a près de 396 Vietnamiens sur le territoire, qui viennent travailler pour le compte de Viettel sur 936 employés. Et nous estimons que nous n’avons pas besoin d’autant de Vietnamiens. S’il fallait ne s’arrêter qu’à ce chiffre, on comprendrait. Mais est annoncée une autre vague de près de 400 autres, qui arrive. [.] Nous pensions, en collaborant avec les Vietnamiens, que ceux-là feraient comme nos aînés Orange et MTN dans la téléphonie. Il y a à peu près une dizaine d’expatriés chez Orange. »

Le porte-parole du PCA de Viettel estime que pour résoudre cette question, il faudrait l’intervention des pouvoirs publics. «La voie de sortie passe nécessairement par l’aide que les pouvoirs publics pourraient nous apporter par la limitation de l’entrée de nos partenaires vietnamiens sur le territoire national, et l’éducation que ces mêmes autorités pourraient apporter auprès de ces partenaires. Car, contrairement à ce que ces Vietnamiens pensent, MTN et Orange, qui ont moins de 10 expatriés dans leurs entreprises respectives, gagnent de l’argent et rapatrient leurs bénéfices normales », explique Jules Kenmy.

Viettel Cameroun que dirige le Vietnamien Duy Vhu Khanh, sera à son lancement le troisième opérateur privé de téléphonie mobile au Cameroun. Les abonnés de cette société utiliseront le numéro 6 et devraient pouvoir expérimenter pour la première fois dans le pays la technologie 3G dont Viettel a reçu la licence par le ministère des Postes et des Télécommunications.


en.wikipedia.org)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé