› Société

L’artiste camerounais Mballa Rogers n’est plus

©Droits réservés

Le chanteur de bikutsi est décédé dans la nuit du 19 au 20 octobre 2017 à Nkolngock par Mbalmayo.

Mballa Rogers, artiste camerounais, est mort dans la nuit du 19 au 20 octobre, des suites d’un arrêt cardiaque, à l’âge de 62 ans, a-t-on appris de sources familiales.

Celui qui était considéré par ses pairs comme l’une des icônes du bikutsi était souffrant depuis quelque temps. ‘Il n’était pas vraiment alité’, précise  Ibrahim Dan Assabe, un proche du défunt .

Dans le milieu artistique, l’annonce de son décès  a provoqué un certain émoi.  Sur les réseaux sociaux, artistes et fans se manifestent par de nombreux messages de condoléances et d’hommage. ‘Ce gars avait des textes super lourds. Je le dis, n’étant pas un gars du Centre le bon est bon et le talent ne se conteste pas’, commente un fan sur Facebook.


Un de ses anciens guitaristes, le Francais Julien Pestre, a rendu hommage au défunt en interprétant son célèbre morceau ‘Ma ding wa’.

L’artiste camerounais a commencé sa carrière dans les années 80. Son premier album, intitulé ‘S/T’, est constitué de cinq titres. Le second album, de quatre titres, remporte plus de succès notamment grâce à la collaboration avec les têtes brûlés.

En 2010, Mballa Rogers, après des années d’absence, réapparaît sur la scène camerounaise lors d’un concert de K-Tino pour assurer sa première partie. Il a également donné un concert la même année au concours Mutzig star.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut