Culture › Musique

Lasco: Un jeune bourré de talents qui cherche ses repères

De son vrai nom Ngassam Tchatchoua Yvon Léolein, Lasco est un passionné de musique, de cinéma et de radio.

Né un 23 août à Bagangté dans l’ouest Cameroun, Lasco est un passionné de musique, un monde dans lequel il fait ses premiers pas entre 2005 et 2006 en tant que rappeur. Il enregistre son premier single Motherfucker love dans les studios Hugo Mix à Bafoussam et la postproduction de ce single lui coûte tellement chère qu’il décide après l’obtention de son baccalauréat en sciences physiques et mathématiques de se lancer dans la production musicale. En 2006, Lasco s’inscrit à l’université de Dschang en sciences économiques et de gestion et y rencontre pas mal de bons rappeurs de l’ouest et d’ailleurs. Il se spécialise uniquement dans le travail du signal sonore ou mixage. Après avoir acquis une certaine expérience en travaillant avec des artistes en herbe comme Kaviar connu à l’époque sous le pseudonyme de Cora et le Hot-Boyz composé d’Ivee et de Ramses-K, il décide de mettre sur pied son propre label le Gangsta Club Inc.

Le Gangsta Club Inc est crée avec l’aide de ses fidèles amis tels que Tuete Simplice (Simplo) et Tegho Hermann (Rmann) qui seront rejoints plus tard par Egn’k et Arnaud Njoya (le rookie). Ces deux derniers se spécialiseront dans la programmation musicale (beatmaking). Durant cette année, Lasco fera signer sous son label la chanteuse Kaviar, le Hot-Boyz, les rappeurs Rmann et Simplo. Le travail fourni par ce groupuscule voué à la musique ne tardera pas à leur attirer la reconnaissance de leurs pairs et c’est ainsi que Lasco travaillera avec les meilleurs de l’heure. Il réalise entre autre la maquette de l’album de la Retoryk de loin le meilleur groupe de rap de l’ouest du pays qui sortira en 2007-2008, participe à la première compile hip-hop de la ville de Dschang (il en est l’initiateur), produit un morceau (Emmène-moi) devenu culte dans la ville universitaire avec Kaviar au chant et Egn’k à la programmation pour le court-métrage du réalisateur de cinéma Gervais Lepka à ses débuts dans ce monde.

De son vrai nom Ngassam Tchatchoua Yvon Léolein, Lasco est un passionné de musique, de cinéma et de radio.
Journalducameroun.com)/n

Pour l’année académique 2006-2007, Lasco décide de s’installer à Ngaoundéré dans l’Adamaoua où il rencontre les promoteurs du label 237 muzik, Ondoa Frédéric et le rappeur Ramses aka F16. Ensemble, il décide de produire la seconde compile hip-hop du village universitaire appelée La tour de garde qui a été la production locale la plus ventilée à l’époque de sa sortie. Ils ont travaillé sur ce projet avec pas moins de 29 artistes locaux. La compile est produite par R.I.C et N.I.C.K pour le compte du 237 muzik, mixée et arrangée par Lasco pour le Gangsta Club Inc. Par la suite, 237 muzik et Gangsta Club Inc décident de fusionner pour créer Freek’1 Entertainment. En 2007 Lasco est nommé président de Freek’1 et est chargé du département musique et infographie. Le premier bébé de cette start-up est l’album du groupe de rap très controversé Arsouille composé de deux cousins Paki et Souhk intitulé Le pays sombre. L’album est entièrement produit par R.I.C, enregistré, arrangé et mixé par Lasco. La pochette est un design de Lasco et c’est ailleurs son premier contact avec le milieu de l’infographie. 2007 aura sans doute été une année charnière pour Lasco et ses amis qui commencent à s’intéresser à la production cinématographique à travers la réalisation des vidéogrammes afin de diversifier l’offre des services à la clientèle. Vue la charge de ses responsabilités au sein du label, Lasco décide de confier le département vidéo à R.I.C.

Depuis la rentrée académique 2010-2011, il officie sur la jeune radio du campus de l’université de Ngaoundéré en tant qu’animateur
Journalducameroun.com)/n

En 2008 le label se lance de plein pied dans le cinéma en produisant le premier court-métrage réalisé et produit par les étudiants de Ngaoundéré: Vie d’étudiant. Cet essai met à jour le talent d’acteur de Lasco qui partage l’affiche avec Samshad la scénariste du film. Le film est réalisé par R.I.C sur un scénario de Samshad et la musique est de Lasco. L’année 2009 est une année noire pour Lasco qui se sépare de son principal collaborateur R.I.C qui doit aller continuer ses études à Yaoundé, la capitale politique du Cameroun. Du coup, il devient l’homme à tout faire du label. Nombreux sont ceux qui enterrent déjà Freek’1 Entertainment mais c’est sans compter sur le jusqu’auboutisme de Lasco qui, cette année là, produit la deuxième compile musicale du label appelée The family. Il réalise son premier clip (Me zik de Guiondi) et organise avec le reste du bureau l’avant-première de Vie d’étudiant au restaurant universitaire.

Malgré la crise financière, l’année 2010 sera une belle année pour Lasco. Cette année permettra au président du dynamique label Freek’1 Entertainment de mettre en avant sa capacité d’organiser des événements. Il participera à l’organisation de pas moins de 10 concerts sur le campus (un record!) avec l’aide précieuse de Frenzy, président du club musique de l’université et membre du groupe de hip-hop sahélien Salaam dont il deviendra le manager. 2010 marque aussi la rencontre entre Lasco et le réalisateur-scénariste Gilbert Babena. Ce dernier après avoir vu Lasco dans Vie d’étudiant décide d’écrire un scénario sur la vie estudiantine afin de travailler avec le président du label Freek’1. Le travail se déroule à merveille ainsi que la relation entre les deux jeunes hommes. Au finish, Lasco confie les rennes du département vidéo à Gilbert Babena avec qui le meilleur reste à venir. Depuis la rentrée académique 2010-2011, Lasco est aussi un homme de radio. Il officie sur la jeune radio du campus de l’université de Ngaoundéré en tant qu’animateur. Il est chargé de l’habillage sonore de toutes les émissions de la radio et de la maintenance du parc informatique de cette dernière. A suivre de près!

L’année 2010 permettra au président du dynamique label Freek’1 Entertainment de mettre en avant sa capacité d’organiser des événements
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top