Société › Société

L’association camerounaise Asafe bénéficie d’un don de Microsoft

Sa présidente, Yitamben Gisèle nous confie ses ambitions et les retombées de ce don

Votre Organisation vient d’être récompensée par MICROSOFT AFRIQUE. Pouvez-vous nous dire ce qu’est ASAFE en quelques mots?
ASAFE est une entreprise sociale créée en 1987, dans laquelle des professionnels soutiennent et assistent la micro et la petite entreprises en général. C’est une structure à but non lucratif d’appui et de développement des programmes en vue du renforcement des compétences et de l’insertion sociale de la femme entrepreneur et des jeunes marginalisés, qui généralement n’ont pas accès ou ont difficilement accès aux services des institutions existantes d’encadrement (structures bancaires, centres de formations professionnelles, etc)

Dans quelle circonstance et comment avez-vous accueilli la récompense de MICROSOFT AFRIQUE?
Nous avons reçu la récompense de MICROSOFT comme un appoint important au moment où nous lancions notre programme d’insertion sociale grâce aux TICs en direction des femmes et des jeunes. Nous l’avons accueillie comme un témoignage de la pertinence de ce programme par un ancien partenaire de KNOWLEGE ACADEMY FOR DEVELOPMENT, communément appelée « ASAFE KNOWLEGE ACADEMY », le centre de formation de ASAFE. Et ceci aux côtés d’autres grands constructeurs comme CISCO, ORACLE, C-TECH. Dès 2004, Microsoft a apporté à Asafe Knowledge Academy, des licences et des logiciels qui ont permis de baisser considérablement les coûts de formation pour les mettre à la portée de notre cible.

Yitamben Gisèle, présidente de l’Asafe
journalducameroun.com)/n

Pouvez-vous nous dire les éléments qui ont permis de distinguer votre organisme pour recevoir la récompense de Microsoft Afrique?
C’est notre expérience de 22 ans de présence et de résultats sur le terrain à l’écoute des personnes marginalisées. ASAFE Knowledge Academy for Development a été la première académie CISCO en Afrique centrale, la première Gender Academy CISCO en Afrique et détenait le premier centre d’examens TIC en ligne. Les premiers cadres en réseaux informatique opérant au Cameroun et non formé à l’étranger ont été formés chez ASAFE. Et puis, le résultat de notre premier partenariat où nous avons formé plus de 5000 jeunes et femmes ont permis de nous distinguer.

Avez-vous déjà une idée de ce que vous ferez des 60 000 dollars (en logiciels et en chèque) dont vous venez de bénéficier?
Les logiciels serviront comme modules de formations que nous offriront et aussi pour les démonstrations afin d’amener le public à bien cerner l’utilité des formations. Quant à la valeur financière, elle servira à résoudre le problème de ressources humaines, fournitures, logistiques et autre frais administratifs.

Qu’est-ce que les camerounais peuvent attendre de cet te récompense que vous avez reçue?
A l’issue de ces formations, les jeunes et femmes marginalisées pourront être capables d’être des employés ou créer eux-mêmes des activités génératrices de revenus en fournissant des outils de communication moins chère et de bonne qualité à la communauté. Et aussi, pourquoi pas, continuer leurs études pour devenir des grands spécialistes dans le domaine des TIC.

Pendant la remise du don
journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut